19 septembre 2016

Les perles de Charles 1er d'Angleterre....

CHARLES 1ER

Nous sommes lundi,et comme chaque lundi je vous propose de voyager dans les histoires de perles.... Aujourd'hui, nous allons remonter le temps et partir à la découverte de Charles 1er d'Angleterre et de ses perles^^....

CHARLES 1ER2

 

L'histoire des perles et des souverains qui les ont possédés est intimement liée, parfois jusque dans le tragique. Et avant Marie Stuart, exécutée sur ordre de sa rivale Elisabeth 1ère, qui fit en sorte de s'approprié les perles de la défunte, il y eu également le roi Charles 1er d'Angleterre.

A la mort de son père, Jacques 1er, en 1625, Charles, âgé de vingt-cinq ans, devint roi d'Angleterre, d'Ecosse et d'Irlande. Le jeune homme possédait un tempérament de feu et un port altier. Appelé à la cour, le peintre flamand Anton Van Dyck (1599-1641) eut à réaliser plusieurs fois le portrait du souverain, dont beaucoup le montrent une grand eperle pendante à son oreille gauche.

CHARLES 1ER4

 

Ces tableaux avaient beaucoup de succès et l'un d'entre eux, datant de 1636, est accroché de nos jours dans une des somptueuses pièces du château de Windsor. On y distingue très nettement la superbe perle. Elle confère au roi une certaine originalité, qui, sans entaché sa distinction, tranche avec le caractère empesé des portraits habituels de l'époque.

Cependant, le comportement autoritaire de Charles 1er dressa la population et le Parlement contre lui. Après onze ans de règne sans partage, la guerre civile éclata entre l'armée du roi et celle du parlement. Vaincu en 1645, Charles se rendit aux Ecossais, mais il réussi à s'échapper. Il fut cependant bientôt enlevé et condamné à mort pour trahison, meurtre et tyrannie. Son exécution eut lieu le 30 janvier 1649 devant le palais de White Hall.

CHARLES1ER3

 

On ne sait pas exactement si la perle fut dérobé avant ou après son exécution, mais toujours est-il qu'elle n'a plus jamais reparu....


12 septembre 2016

Les bijoux d'Eugénie....

IMPERATRICE EUGENIE

Coucou à tous^^... Nous sommes lundi alors je vous propose defaire vos valises pour remonter dans le temps afin de découvrir l'histoire des bijoux d'Eugénie.....

IMPERATRICE EUGENIE2

 

En 1853 on célébra avec faste le mariage de Napoléon III avec Eugénie de Montijo, comtesse de Teba. Peu après son mariage, l'empereur commanda une nouvelle parure de perles et de diamants pour sa femme : un diadème, une petite couronne et une broche de corsage. Les perles et les diamants provenaient d'une parure créée en 1812 pour Marie-Louise, épouse de Napoléon Ier, et elle ravit la nouvelle impératrice.

imperatrice eugenie3

 

Mais Eugénie ne se contentait pas de paraître lors des fêtes organisées aux Tuileries ou à Compiègne, elle s'occupait aussi des affaies politiques. Elle fut nommée régente en 1870. Après la chute de l'empire, elle se retira en Angleterre, où Napoléon III la rejoignit en 1871. Et là-bas on entendit parler une nouvelle fois des bijoux de l'impératrice : le 24 juin à Londres, fut organisée par Christie's. Personne n'était dupe de l'intitul du catalogue : "Une partie des magnifiques joyaux appartenant à une dame de qualité...".

IMPERATRICE EUGENIE4

 

Cette "dame de qualité" était bien entendu l'impératrice Eugénie. En tout et pour tout, cent-vingt-trois bijoux furent mis en vente : diadèmes, colliers, bracelets, éventails précieux...., dont on retiendra surtout deux rangs de grosses perles fines. L'ensemble rapporta 1 125 000 francs de l'époque, somme assez modeste en regard des superbes pièces proposées, mais celà permit aux souverains détrônés de faire face aux premières nécéssités de l'exil. 

IMPERATRICE EUGENIE5

 

Mais l'impératrice avait encore conservé de bien belles parures. A sa mort en 1920, ce qui subsistait de son écrin fut réparti entre ses légataires. Parmis ces derniers, c'est la princesse Clotilde qui reçut la couronne de diamants et les perles noires....

05 septembre 2016

Les perles de la reine Victoria.....

 

REINE VICTORIA

Comme chaque lundi, je vous propose de faire à nouveau vos bagages pour continuer notre voyage dans le temps et partir pour l'Angleterre, au temps de la reine Victoria pour y découvrir une nouvelle histoire de perles....

 

REINE VICTORIA2

 

Durant son règne exceptionnellement long (de 1837 à 1901), la reine Victoria  d'Angleterre réussit à faire de son pays une puissance inégalée dans le monde. Tout au long de sa vie, elle reçut en cadeau de nombreux bijoux de perles venant des quatre coins de l'empire britannique.

Ainsi, en 1887, à l'occasion du cinquantième anniversaire de leur gouvernement, les sujets canadiens lui offrirent un magnifique collier composé de vingt-six perles d'eau de mer d'Orient et de trois cent diamants. La reine Elisabeth II a hérité de ce somptueux collier de sa grand-mère et elle le porte régulièrement lors des grandes occasions.

 

REINE VICTORIA3

 

Moins impressionnante mais beaucoup plus touchante est la broche que lui offrit en 1843 son mari le prince Albert lors de troisième anniversaire de mariage, ils s'étaient unis en 1840. Cette broche représente un coeur en or décoré de grenat et d'améthyste, surmonté d'une couronne ; quatre superbes perles fines d'eau douce d'Ecosse ornent cette couronne et achèvent de lui donner son caractère unique et original.

A cette époque, les perles dEcosse étaient très appréciées dans le monde et jouissaient d'une grande renommée. La broche fut réalisée par le joaillier Albert Feby. On suppose que ce dernier travailla sous les directives du prince Albert lui-même. Ce cadeau enchanta la reine Victoria, fort éprise de son mari. Peu après avoir reçu ce présent royal, elle écrivit dans son journal : "Mon Albert aimé m'a donné une belle broche très originale dont je suis plus qu'enchantée."

 

REINE VICTORIA4

 

De nos jour, cette broche fait partie de la collection de Mr ans Mrs Geoffrey Munn à Londres...

29 août 2016

Les perles de Catherine de Médicis....

COLLIER CATHERINE MEDICIS

Je vous propose de reprendre vos valises pour un nouveau voyage non pas dans une nouvelle partie du monde, non..... Mais un voyage dans le temps pour aller découvrir l'histoire des perles de Catherine de Médicis^^.....

PERLES CATHERINE MEDICIS2

 

L'histoire des perles des souveraines d'Europe se conjugue souvent avec le destin tumultueux de celles qui les possédaient. Offertes ou léguées par des proches lors des mariages, elles voyageaient dans le temps et à travers les cours d'Europe.Il en est ainsi des sept perles du collier de Catherine de Médicis : quelques tremps avant son mariage avec le futur Henri II, roi de France, en 1533, la jeune femme se vit offrir par son oncle le Pape Clément VII un collier de sept superbes perles fines.

COLLIER CATHERINE MEDICIS2

 

A la mort d'Henri II, en 1559, on désigna le fils aîné des époux, le futur François II, pour lui succéder. Marie Stuart, héritière de la couronne d'Ecosse fut choisie pour devenir la femme du souverain, et Catherine de Médicis, qui appréciait beaucoup sa future belle-fille, lui donna à l'occasion du mariage le fameux collier de perles.

COLLIER CATHERINE MEDICIS3

 

Mais à la mort de François 1er, un an plus tard, Marie Stuart regagna l'Ecosse où elle dut faire face aux révoltes des protestants et aux manoeuvres secrètes de la reine d'Angleterre, Elisabeth 1ère. Elle abdiqua alors en faveur de son fils et se réfugia en Angleterre, où son destin tumultueux connu son dernier acte : elle prit part à des complots visant à renverser la reine, qui la fit emprisonner puis exécuter.

COLLIER CATHERINE MEDICIS4

 

La terrible vengeance d'Elisabeth ne s'arrêta pas là, puisqu'elle fit en sorte de s'attribuer quatre des sept perles du collier de Marie Stuart peu après l'exécution de sa rivale, perles qui furent intégrées à la couronne royale britanique.

COLLIER CATHERINE MEDICIS5

 

Dans "Les perles de la couronne", un film rocambolesque et haut en couleur, Sacha Guitry retrace l'histoire des sept perles que possédèrent tour à tour toutes ces grandes souveraines....