IMPERATRICE EUGENIE

Coucou à tous^^... Nous sommes lundi alors je vous propose defaire vos valises pour remonter dans le temps afin de découvrir l'histoire des bijoux d'Eugénie.....

IMPERATRICE EUGENIE2

 

En 1853 on célébra avec faste le mariage de Napoléon III avec Eugénie de Montijo, comtesse de Teba. Peu après son mariage, l'empereur commanda une nouvelle parure de perles et de diamants pour sa femme : un diadème, une petite couronne et une broche de corsage. Les perles et les diamants provenaient d'une parure créée en 1812 pour Marie-Louise, épouse de Napoléon Ier, et elle ravit la nouvelle impératrice.

imperatrice eugenie3

 

Mais Eugénie ne se contentait pas de paraître lors des fêtes organisées aux Tuileries ou à Compiègne, elle s'occupait aussi des affaies politiques. Elle fut nommée régente en 1870. Après la chute de l'empire, elle se retira en Angleterre, où Napoléon III la rejoignit en 1871. Et là-bas on entendit parler une nouvelle fois des bijoux de l'impératrice : le 24 juin à Londres, fut organisée par Christie's. Personne n'était dupe de l'intitul du catalogue : "Une partie des magnifiques joyaux appartenant à une dame de qualité...".

IMPERATRICE EUGENIE4

 

Cette "dame de qualité" était bien entendu l'impératrice Eugénie. En tout et pour tout, cent-vingt-trois bijoux furent mis en vente : diadèmes, colliers, bracelets, éventails précieux...., dont on retiendra surtout deux rangs de grosses perles fines. L'ensemble rapporta 1 125 000 francs de l'époque, somme assez modeste en regard des superbes pièces proposées, mais celà permit aux souverains détrônés de faire face aux premières nécéssités de l'exil. 

IMPERATRICE EUGENIE5

 

Mais l'impératrice avait encore conservé de bien belles parures. A sa mort en 1920, ce qui subsistait de son écrin fut réparti entre ses légataires. Parmis ces derniers, c'est la princesse Clotilde qui reçut la couronne de diamants et les perles noires....