28 novembre 2016

La broche chrysanthème...

BROCHE CHRYSANTHEME

Et oui, nous voilà déjà lundi..... Une nouvelle histoire de perles nous attends et aujourd'hui, je vous propose de découvrir l'histoire de la broche Chrysanthème....

BORCHE CHRYSANTHEME2

 

Dans un précédent article, j'ai déjà évoqué la broche que le Prince Albert offrit à sa femme, la reine Victoria d'Angleterre, en 1943. Cette broche représentait un coeur et était montée d'or, de grenat, d'améthyste et de perles d'eau douce d'Ecosse.

La broche Chrysanthème à laquelle nous nous intéressons aujourd'hui fut réalisé en 1904, par G. Paulding Farnham, qui occupa le poste de styliste et de concepteur en chef de bijoux pour la Maison Tyffany de 1885 à 1908. Les fleurs constituaient sa source principale de d'inspiration.

BROCHE CHRYSANTHEME3

 

Ici, c'est donc d'un chrysanthème, plante relativement commune, qu'il a choisi de représenter. Et l'on doit reconnaître que le résultat est admirable : la tige de la broche Chrysanthème est faite d'or et incrustée de platine, ainsi que de minuscules diamant. Les perles fines d'eau douce qui forment la corolle de ce chrysanthème furent découvertes près de Muscatine, dans l'Iowa, dans le fleuve Mississipi.

On remarque leur forme très particulière, allongée, qui représente à la perfection les pétales du chrysanthème. La partie en or qui figure la tige porte l'inscription "LR. DEC 04" : cette broche fut réalisée pour Lillian Russel, femme aux multiples talents, actrice, chanteuse d'opérette et danseuse à Brodway. Pendant près de quarante ans, elle fut l'amie de Jim Brady, surnommé "Diamond Jim", un diamantaire très en vue, proche du président des Etats-Unis, Théodore Rousevelt. Outre les diamants, Brady appréciait beaucoup les perles.

BROCHE CHRYSANTHEME4

 

Aujourd'hui, la superbe broche Chrysanthème fait partie de la collection de bijoux de M. et Mme Weatherly....


21 novembre 2016

La perle d'Abernathy....

PERLE ABERNATHY

Une nouvelle fois je vous propose de découvrir l'histoire des perles.... Je vais donc vous parler de l'histoire de la perle d'Abernathy....

PERLE ABERNATHY2

 

La perle d'Abernathy a été trouvée en 1967 dans un fleuve d'Ecosse, le Tay, par un pêcheur professionnel du cru, William Abernathy, qui a donné son nom à la perle. Elle est également surnommée "Little Willie", en référence au prénom de son découvreur.

Cette perle d'eau douce naturelle est l'une des perles les plus parfaites jamais découverte dans sa catégorie. Elle provient d'une "moule perlière", Unio Margaritifera ; sa surface est absolument irréprochable et recèle des nuances inouïes de rosés et de dorés ; on pourrait la comparer à du marbre lustré. Elle pèse 44 grains.

PERLE ABERNATHY3

 

La découverte de cette perle fabuleuse a fait augmenter la fréquentation du fleuve par les pêcheurs, déjà nombreux : des Ecossais, mais aussi des gens venus de très loin tentère à tout prix de trouver au fond du Tay, fleuve très dangeureuxau courant très puissant, des perles semblables à la perle d'Abernathy, mais sans succès. Cependant, ils découvrirent en abondance des perles d'eau douce plus petites. Cette frénésie, ajoutée à la pollution grandissante des eaux, dûes aux activités industrielles, entraîna l'épuisement du gisement de perles dans la région.

Pour lutter contre cette raréfaction, le gouvernement local a fait voter une loi interdisant de pêcher des perles en Ecosse. Quant à la perle d'Abernathy, pendant près de 25 ans, de nombreux chanceux ont pu l'admirer dans la bijouterie Cairncross, dans la ville de Perth, tout près du Tay. Elle a été vendue en 1992 pour une somme tenue secrète....

05 septembre 2016

Les perles de la reine Victoria.....

 

REINE VICTORIA

Comme chaque lundi, je vous propose de faire à nouveau vos bagages pour continuer notre voyage dans le temps et partir pour l'Angleterre, au temps de la reine Victoria pour y découvrir une nouvelle histoire de perles....

 

REINE VICTORIA2

 

Durant son règne exceptionnellement long (de 1837 à 1901), la reine Victoria  d'Angleterre réussit à faire de son pays une puissance inégalée dans le monde. Tout au long de sa vie, elle reçut en cadeau de nombreux bijoux de perles venant des quatre coins de l'empire britannique.

Ainsi, en 1887, à l'occasion du cinquantième anniversaire de leur gouvernement, les sujets canadiens lui offrirent un magnifique collier composé de vingt-six perles d'eau de mer d'Orient et de trois cent diamants. La reine Elisabeth II a hérité de ce somptueux collier de sa grand-mère et elle le porte régulièrement lors des grandes occasions.

 

REINE VICTORIA3

 

Moins impressionnante mais beaucoup plus touchante est la broche que lui offrit en 1843 son mari le prince Albert lors de troisième anniversaire de mariage, ils s'étaient unis en 1840. Cette broche représente un coeur en or décoré de grenat et d'améthyste, surmonté d'une couronne ; quatre superbes perles fines d'eau douce d'Ecosse ornent cette couronne et achèvent de lui donner son caractère unique et original.

A cette époque, les perles dEcosse étaient très appréciées dans le monde et jouissaient d'une grande renommée. La broche fut réalisée par le joaillier Albert Feby. On suppose que ce dernier travailla sous les directives du prince Albert lui-même. Ce cadeau enchanta la reine Victoria, fort éprise de son mari. Peu après avoir reçu ce présent royal, elle écrivit dans son journal : "Mon Albert aimé m'a donné une belle broche très originale dont je suis plus qu'enchantée."

 

REINE VICTORIA4

 

De nos jour, cette broche fait partie de la collection de Mr ans Mrs Geoffrey Munn à Londres...

29 août 2016

Les perles de Catherine de Médicis....

COLLIER CATHERINE MEDICIS

Je vous propose de reprendre vos valises pour un nouveau voyage non pas dans une nouvelle partie du monde, non..... Mais un voyage dans le temps pour aller découvrir l'histoire des perles de Catherine de Médicis^^.....

PERLES CATHERINE MEDICIS2

 

L'histoire des perles des souveraines d'Europe se conjugue souvent avec le destin tumultueux de celles qui les possédaient. Offertes ou léguées par des proches lors des mariages, elles voyageaient dans le temps et à travers les cours d'Europe.Il en est ainsi des sept perles du collier de Catherine de Médicis : quelques tremps avant son mariage avec le futur Henri II, roi de France, en 1533, la jeune femme se vit offrir par son oncle le Pape Clément VII un collier de sept superbes perles fines.

COLLIER CATHERINE MEDICIS2

 

A la mort d'Henri II, en 1559, on désigna le fils aîné des époux, le futur François II, pour lui succéder. Marie Stuart, héritière de la couronne d'Ecosse fut choisie pour devenir la femme du souverain, et Catherine de Médicis, qui appréciait beaucoup sa future belle-fille, lui donna à l'occasion du mariage le fameux collier de perles.

COLLIER CATHERINE MEDICIS3

 

Mais à la mort de François 1er, un an plus tard, Marie Stuart regagna l'Ecosse où elle dut faire face aux révoltes des protestants et aux manoeuvres secrètes de la reine d'Angleterre, Elisabeth 1ère. Elle abdiqua alors en faveur de son fils et se réfugia en Angleterre, où son destin tumultueux connu son dernier acte : elle prit part à des complots visant à renverser la reine, qui la fit emprisonner puis exécuter.

COLLIER CATHERINE MEDICIS4

 

La terrible vengeance d'Elisabeth ne s'arrêta pas là, puisqu'elle fit en sorte de s'attribuer quatre des sept perles du collier de Marie Stuart peu après l'exécution de sa rivale, perles qui furent intégrées à la couronne royale britanique.

COLLIER CATHERINE MEDICIS5

 

Dans "Les perles de la couronne", un film rocambolesque et haut en couleur, Sacha Guitry retrace l'histoire des sept perles que possédèrent tour à tour toutes ces grandes souveraines....