09 janvier 2017

La maison Tiffany....

TIFFANY

Ca faisait un long moment que je ne vous avais pas raconter une histoire de perles.... je vous laisse le temps de prendre vos valises et de bien vous installer pour me suivre car aujourd'hui, je vais vous emmener au travers de l'histoire de la très célèbre maison Tiffany... 

TIFFANY2

 

La maison Tiffany, enseigne de bijouterie aujourd'hui célèbre dans le monde entier, a été fondée en 1837, à New York, par Charles Lewis Tiffany et John B. Young. Dans son premier magasin de Broadway, ils présentaient des articles de luxe et, chose inouïe pour l'époque, les prix n'étaient absolument pas négociables.

TIFFANY5

 

La firme gagna très rapidement une reconnaissance mondiale, due sans doute aux talents de son cofondateur, Charles Tiffany, qui à partir de 1853 devint le seul maître à bord. Il s'occupait à peu près de tout : expertise des bijoux, design, création du cataloque, vente... Les collections présentées par Tiffany allaient d'articles relativement bon marché à des objets beaucoup plus coûteux comme des diamants.

TIFFANY6

 

En 1861, Tiffany fut désigné pour dessiner une cruche de présentation pour l'investiture du président Abraham Lincoln. La même année, Lincoln acheta chez Tiffany, un collier de perles qu'il offrit à sa femme pour qu'elle le porte lors du bal donné pour son investiture.

TIFFANY4

 

Et la firme poursuivit son ascension : en 1887, lors d'une vente aux enchères, elle fit l'aquisition des diamants de la couronne française, ainsi que d'autres collections royales, notamment une broche de diamants et d'émeraudes ayant appartenu à l'impératrice Eugénie. Bien évidemment, la maison Tiffany proposait à tous ses clients des bijoux fait de perles. Les designers, dont le célèbre P Farnhan, utilisaient des perles provenant du monde entier, mais ils éprouvaient une certaine prédilection pour les perles fines que l'on trouvait à cette époque dans les grands fleuves américains, ces perles d'eau douce aux formes irrégulières....

TIFFANY3

 

Aujourd'hui encore la maison Tiffany jouit d'un immense prestige et reste l'une des maison les plus célèbres à travers le monde.....


12 septembre 2016

Les bijoux d'Eugénie....

IMPERATRICE EUGENIE

Coucou à tous^^... Nous sommes lundi alors je vous propose defaire vos valises pour remonter dans le temps afin de découvrir l'histoire des bijoux d'Eugénie.....

IMPERATRICE EUGENIE2

 

En 1853 on célébra avec faste le mariage de Napoléon III avec Eugénie de Montijo, comtesse de Teba. Peu après son mariage, l'empereur commanda une nouvelle parure de perles et de diamants pour sa femme : un diadème, une petite couronne et une broche de corsage. Les perles et les diamants provenaient d'une parure créée en 1812 pour Marie-Louise, épouse de Napoléon Ier, et elle ravit la nouvelle impératrice.

imperatrice eugenie3

 

Mais Eugénie ne se contentait pas de paraître lors des fêtes organisées aux Tuileries ou à Compiègne, elle s'occupait aussi des affaies politiques. Elle fut nommée régente en 1870. Après la chute de l'empire, elle se retira en Angleterre, où Napoléon III la rejoignit en 1871. Et là-bas on entendit parler une nouvelle fois des bijoux de l'impératrice : le 24 juin à Londres, fut organisée par Christie's. Personne n'était dupe de l'intitul du catalogue : "Une partie des magnifiques joyaux appartenant à une dame de qualité...".

IMPERATRICE EUGENIE4

 

Cette "dame de qualité" était bien entendu l'impératrice Eugénie. En tout et pour tout, cent-vingt-trois bijoux furent mis en vente : diadèmes, colliers, bracelets, éventails précieux...., dont on retiendra surtout deux rangs de grosses perles fines. L'ensemble rapporta 1 125 000 francs de l'époque, somme assez modeste en regard des superbes pièces proposées, mais celà permit aux souverains détrônés de faire face aux premières nécéssités de l'exil. 

IMPERATRICE EUGENIE5

 

Mais l'impératrice avait encore conservé de bien belles parures. A sa mort en 1920, ce qui subsistait de son écrin fut réparti entre ses légataires. Parmis ces derniers, c'est la princesse Clotilde qui reçut la couronne de diamants et les perles noires....

29 août 2016

Les perles de Catherine de Médicis....

COLLIER CATHERINE MEDICIS

Je vous propose de reprendre vos valises pour un nouveau voyage non pas dans une nouvelle partie du monde, non..... Mais un voyage dans le temps pour aller découvrir l'histoire des perles de Catherine de Médicis^^.....

PERLES CATHERINE MEDICIS2

 

L'histoire des perles des souveraines d'Europe se conjugue souvent avec le destin tumultueux de celles qui les possédaient. Offertes ou léguées par des proches lors des mariages, elles voyageaient dans le temps et à travers les cours d'Europe.Il en est ainsi des sept perles du collier de Catherine de Médicis : quelques tremps avant son mariage avec le futur Henri II, roi de France, en 1533, la jeune femme se vit offrir par son oncle le Pape Clément VII un collier de sept superbes perles fines.

COLLIER CATHERINE MEDICIS2

 

A la mort d'Henri II, en 1559, on désigna le fils aîné des époux, le futur François II, pour lui succéder. Marie Stuart, héritière de la couronne d'Ecosse fut choisie pour devenir la femme du souverain, et Catherine de Médicis, qui appréciait beaucoup sa future belle-fille, lui donna à l'occasion du mariage le fameux collier de perles.

COLLIER CATHERINE MEDICIS3

 

Mais à la mort de François 1er, un an plus tard, Marie Stuart regagna l'Ecosse où elle dut faire face aux révoltes des protestants et aux manoeuvres secrètes de la reine d'Angleterre, Elisabeth 1ère. Elle abdiqua alors en faveur de son fils et se réfugia en Angleterre, où son destin tumultueux connu son dernier acte : elle prit part à des complots visant à renverser la reine, qui la fit emprisonner puis exécuter.

COLLIER CATHERINE MEDICIS4

 

La terrible vengeance d'Elisabeth ne s'arrêta pas là, puisqu'elle fit en sorte de s'attribuer quatre des sept perles du collier de Marie Stuart peu après l'exécution de sa rivale, perles qui furent intégrées à la couronne royale britanique.

COLLIER CATHERINE MEDICIS5

 

Dans "Les perles de la couronne", un film rocambolesque et haut en couleur, Sacha Guitry retrace l'histoire des sept perles que possédèrent tour à tour toutes ces grandes souveraines....

11 janvier 2016

Les perles d'Afrique de l'Ouest....

Niger3

Aujourd'hui, j'ai envie de vous faire encore voyager avec une histoire de perles, même si celle-ci parle encore des perles de sang.... Après l'Afrique du Sud, j'ai envie de vous emmener découvrir l'histoire des perles de l'Afrique de l'Ouest....

nigeria 1

 

L'Afrique de l'Ouest possède une très ancienne tradition de l'artisanat des perles.... Dès l'arrivée des Portugais, les zones commerciales se déplacèrent de l'intérieur des terres vers les côtes où les Européens établissaient des comptoirs. Les produits transportés sur les navires, dont des perles, étaient échangés contre des esclaves, de l'or et de l'ivoire....

L'industrie, du verre prospéra au Nigeria dès le XIème siècle, qui produisait, et c'est encore le cas de nos jours, des perles en verre tourné. Des portraits anciens témoignent de l'ancienneté de la broderie de perles particulièrement celles en corail dotées de pouvoir divin.

Niger4

 

Les populations de ces régions attribuaient aux perles une valeur spirituelle et les considéraient comme un lien avec les forces suprêmes. Elles décoraient les vêtements et les objets des devins, prêtres et rois. Seuls les rois avaient le privilège de porter les couronnes ouvragées, ornées de perles qui symbolisaient leur charge et les reliaient aux chefs précédents. L'esprit du roi logeait dans sa tête qui devait toujours être couverte.

Chaque roi possédait des couronnes pour des circonstances particulières, dont la pointe renfermait toujours des herbes sensées le protéger, supportant des oiseaux en relief incarnant le pouvoir des femmes de donner la vie.

Niger5

 

Des ateliers spécialisés continuent de créer des vêtements de perles vendus dans tout le pays. Il est intéressant de noter que ce sont les seuls ateliers d'Afrique où les broderies de perles sont réalisées par des hommes....