03 janvier 2016

Les perles des Zoulous.....

téléchargement

Comme vous le savez, ma passion des perles est pire qu'une adiction^^.... Il n'y a ps une journée qui passe sans que je les touche ou les regarde avec toutes leurs formes variées, leurs couleurs infinies.... Aujourd'hui, j'ai décidé de vous parler des perles des Zoulous....

images

 

Le royaume zoulou, qui s'étend au nord-est de la côte australe de l'Afrique, fut fondé au début du XIXème siècle par le roi Shaka. Poursuivant l'oeuvre de ses prédécesseurs, il résussi à rassembler les tribus éparses en une nation forte pour lutter contre le colinialisme européen.

Les perles de troc affluèrent régulièrement dans la région. Pendant des siècles, les commerçants arabes pratiquèrent le troc le long de la côte orientale jusqu'à la baie du Delagoa, échangeant des perles de verre provenant de l'Inde, d'Egypte et de Syrie contre des esclaves, de l'ivoire et de l'or. Des routes terrestres furent ouvertes par les indigènes pour distribuer les marchandises.

Parallèlement les Portugais, puis les Hollandais et les Britaniques cherchaient vers l'ouest des routes maritimes pour le commerce des épices. Ils échangeaient des peres et diverses marchandises contre de la nourriture fraîche pour les équipages.

Arrivant aussi bien de l'est que de l'ouest, les perles ont largement "envahi" tout le sud de l'Afrique. Le roi Shaka les apréciait tant qu'il décréta un droit de péremption sur tout nouveau modèle de perles importé. Toutes les perles lui étaient livrées avant qu'il les distribue pour récompenser ses soldats ou bien pour honorer certaines de ses favorites. Il exerçait un controle strict sur tout le travail des perles, aussi bien au niveau du style, des motifs que du choix des couleurs.

images (1)

 

Les perles n'étaient pas seulement des objets de parure, mais aussi des décorations honorifiques qui marquaient le rang social et indiquaient les mérites des personnes qui les portaient.

Les zoulous ont inventés un véritable langage des perles pour transmettre différents messages, chaque couleur ayant une signification : le blanc désigne la pureté de l'amour, le noir la nuit, le rose la pauvreté, le vert la fertilité, le bleu le ciel... Certaines perles indiquaient également l'âge, le sexe, la situation familiale, le statut, etc., de celui qui les portait. Disposées selon un code dans les objets familiers, elles transmettaient de véritables messages. Les plus fameux étaient les petits panneaux accrochés au collier, réalisés par les jeunes filles qui les offraient ensuite à l'élu de leur coeur. Le garçon offrait des perles en vrac au amies de la jeune fille, l'objet finit transmettait un message codé par la disposition, les couleurs et la nature des perles. Vers le milieu du XIXème siècle, les perles devinrent ainsi essentiellement un moyen de communication entre les amoureux. Les différentes tecniques de broderie étaient élaborées à la cour par les femmes et les jeunes filles qui les diffusaient dans tout le royaume lorsqu'elles partaient s'installer dans d'autres après leur mariage.

images (2)

 

Ce n'est qu'à la disparition des rois zoulous t sous l'influence des Européens que le travaild des perles se diversifia, chaque tribu pouvant alors laisser libre cours à sa créativité.

De nos jours, la tradition des ouvrages en perles est toujours très vivace, particulièrement dans les uniformes de danse ou pour des manifestations où le costume traditionnel est de rigueur. D'autres part, les ornements de perles sont une source non négligeable de revenus pour les femmes qui les ont réalisés et les vendent au cours de ces manifestations...

images (3)


20 octobre 2015

Les perles de NDébélés....

ndebele

Comme vous avez pu vous en rendre compte, les perles existent depuis la nuit des temps, dans le monde entier^^... Même dans les endroits les plus improbables comme le Groenland, par exemple.... Aujourd'ui, je vais vous conter l'histoire des perles de Ndébélés....

 

Ndebele2

Le territoire des Ndéblés, proche de celui des Zoulous, est situé à cheval sur le nord de l'Afrique du Sud et le Zimbabwe. Les femmes sont réputées pour les anneaux qu'elles portent aux chevilles et au cou, qui indique leur condition de femme mariée.

L'histoire des Ndébélés est liée à la résistance aux Boers et aux dépotations sous le régime de l'apatheid en Afrique du Sud. Cela à renforcé l'attachement aux traditions et à toutes les formes d'autonomie, dont les femmes sont les principales garantes. Ce sont elles qui décorent les habitations de magnifiques fresques géométriques très colorées, dont on retrouve les motifs dans les pagnes et les colliers tressés ou brodées qui les ont rendues célèbres. Les petites perles sont cousues sur des peaux de chèvres ou sur de la toile, en motif géométriques semblables aux peintures qui ornent les maisons. Tandis que les garçons s'exilent dans la montagne après la circoncision, les filles sont initiées à la peinture et au travail des perles.

 

ndebeles-afrique-sud-L-dHkeYS

Les pièces traditionnelles se caractérisent par de très larges surfaces de perles blanches, parsemées de petits motifs géométriques de couleur. Les ouvrages de perles possèdent une fonction sociale, correspondent à des types très précis de parure et la façon de les porter est fonctions des différentes étapes de la vie des femmes. Ainsi, un tablier à franges perlées identifie une jeune fille, celui d'une adolescente est constitué de cuir ou de toile ornée de otifs géométriques symbolisant son passage de l'adolescence à l'âge adulte, tandis que les tabliers des femmes marièes sont agrémentés d'une frange centrale et de rectangles latéraux.

 

tablier-de-mariee-jocolo-ethnie-ndebele-afrique-du-sud

Pour certaines cérémonies, les jeunes femmes Ndébélés ornent leur cou et leurs chevilles de larges bracelets de perles dans le but de susciter les demandes en mariage et de souligner leur beauté.

Pour le mariage, la jeune mariée porte un tablier rituel à cinq doigts, caractéristique de cette culture, et une cape entièrement recouverte de perles, ainsi qu'un voile de perles qui traine jusqu'au sol.

Un autre élément du costume traditionnel est un tablier dorsal porté par les femmes d'âge mûr. Il est formé d'une pièce de cuir suspendu à un épais rouleau d'herbes tapissé de perles, sous lequel se trouve un panneau horizontal de perles. A l'occasion des mariages, les Ndébélés fbriquent également des poupées de la fertilité afin de symboliser la perpétuation de leurs valeurs traditionnelles. Ces poupées sont faites d'un cône composé d'anneaux superposés évoquant les bracelets rituels traditionnels.

 

8365

Les Ndébélés ont su parfaitement adapter les techniques de leur artisanat à la vie contemporaine en incluant des motifs abstraits et géométriques, faisant référence à la vie quotidienne. L'artisanat très riche des Ndébélés, dont celui des perles notamment, a toujours intéressé collectionneurs et musées. Le graphisme de leurs motifs se rretrouve dans différents secteurs : haute couture, publicité, etc. De nombreux objets provenant d'Afrique du Sud permettent à tous, à travers le monde sans même peut-être le savoir, de connaître et d'apprécier certains éléments de la culture ndébélé. Une très riche tradition, maintenue et sans cesse adaptée par les femmes, garantit la pérénité de ce savoir-faire....