03 octobre 2015

Perles d'Ethiopie et de Somalie

croix-ethiopienne-croix-de-lalibella

Comme vous le savez mainenant, je suis une passionnée des perles et de tout ce que je peux travailler pour faire mes créations^^... Il y a tant de matières et de sortes de perles que je n'ai jamais touché ni travaillé.... Alors je vous en conte l'histoire pour vous les faire découvrir également^^... Aujourd'hui, c'est l'histoire des perles d'Ethiopie et de Somalie que je vais vous faire découvrir....

 

bijoux

Les chrétiens des hauts plateaux éthiopiens, isolés sur les hauteurs, ont survécu à de nombreuses guerres saintes musulmmanes, pratiquant leur culte depuis les débuts de l'ère chrétienne. La croix éthiopienne, arborée avec fierté, est ainsi devenue le symbole de la Corne de l'Afrique. Chaque région se distinguait par un dessin différent, la croix servant ainsi aussi de signe de reconnaissance. Parmis les autres pendentifs figurent le triangle, le croissant, censé conjurer le mauvais oeil, et le sein, symbole de fertilité. Sur la côte, l'influence des orfèvres de la péninsule arabique est évidente dans le travail des métaux précieux ciselés et très travaillés.

 

15012010291

Les perles colorées de verre et de corail, la croix de Malte, l'étoile de David, des sujets représentant la paix, l'éternité... apportés par des marchands transitants vers le centre du continent sont harmonieuseument mêlés aux perles d'argent. L'ambre, censé protéger des maladies graves et du mauvais oeil, est particulièrement apprécié des Somlis. Les tribus musulmanes ont pendant des siècles façonné l'ambre en perles pour des chapelets de prière. Les colliers de dot se composent d'enfilades de grosses billes d'ambre ou de copal que la fiancée porte le jour de ses noces. Le copal, comme l'ambre, est une résine provenant surtout de Zanzibar et de Tanzanie, mais beaucoup plus jeune. Admiré par de nombreuses ethnies, le copal est très utilisé dans la confection des bijoux....

1177377696_small