15 février 2017

Thème carnavalesque...

THEME CARNAVAL

Je vous propose de découvrir un tout nouveau thème de mariage très original, plein de couleur, pétillant à souhait et surtout un thème symbolisant la fête : le thème carnavalesque ! Ce thème mélange le rétro mais aussi tout l'esprit du carnaval de Venise....

THEME CARNAVAL2

 

LE CARNAVAL

On a tous en tête le célèbre Carnaval de Rio ainsi que celui de Venise. Les souvenirs d'enfants remontent et on se revoit déguisés pour défiler dans les rues de son village ou de sa ville.... Le carnaval est intimement lié à la fête, à la joie et au bonheur. C'est une profusion de perles, plumes, masques vénitiens et tant d'autres choses.

THEME CARNAVAL3

 

LE LIEU

Choisissez un endroit insolite comme un cabaret par exemple ; une salle des fêtes ou une grange située dans un endroit typique conviendra parfaitement également. Il faut avant tout que votre lieu vous donne la possibilité de faire une grande fête dansante si votre thème carnavalesque s'inspire plus du carnaval de Rio. Un endroit plus paisible conviendra, quant à lui, à l'esprit du carnaval de Venise qui sera sublimé si vous pouvez trouver un lieu au bord de l'eau.

THEME CARNAVAL4

 

LES TENUES

La mariée pourra porter une robe pleine de plumes et de paillettes, ainsi que dans ses accessoires. Toutes les couleurs sont permises car l'esprit de fête doit émaner d'elle.

Le marié, quant à lui, pourra oser des couleurs un peu vives en accord avec la robe de sa future épouse. Par contre,il faudra faire attention à ne pas en abuser car tout doit rester élégant et chic.

Les invités suivront avec des tenues correspondant à l'inspiration que les jeunes mariés auront voulu donner à leur thème, que ce soit Rio ou Venise....

THEME CARNAVAL5

 

LA DECORATION

Laissez libre court à votre imagination en décorant votre lieu. Vous pouvez mettre des masques vénitiens sur vos murs, des photos de  carnaval en accord avec l'inspiration de votre thème carnavalesque.Ornez votre table d'une belle nappe blanche, d'un chemin de table de couleur et mettez la touche finale avec un centre de table comprenant des plumes et des paillettes. 

THEME CARNAVAL6

 

Le clou de votre journée sera bien sûr votre soirée dansante où vous pourrez sans complexes arborer de superbes masques jusqu'au bout de la nuit....

Posté par Bijouxdarlaxav à 13:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,


23 mai 2016

Les indiens d'Amérique du Nord....

Perles amérique du nord

Pour notre petit voyage continuons en Amérique, mais montons vers le Nord afin de dcouvrir une nouvelle histoire de perles....

perle amérique du nord 2

 

Les indiens d'Amérique du Nord ont su exploiter toutes les ressources dont ils disposaient pour réaliser des perles : coquillages (nacre, ormeaux, olives...), perles d'eau douce, turquoise, argent....

L'or et l'argent furent pillés par les Européens en échange de perles de verre venant d'abord de Venise puis de Bohème. Les indiens ont rapidement intégrés ces perles à tous les objets qu'ils fabriquaient : sacoches,mocassins, vêtements, bonnets ou coiffes, les mélangeants aux perles traditionnelles qu'ils produisaient. Les Wampums (perles de coquillage) blanc étaient réservés aux messages bienveillants, tandis que les pourpres marquaient l'hostilité. Elles servirent de monnaie d'échange et furent alors produites en grandes quantités. Tissés en ceinture ou en pièces d'ornement, ces coquillages, d'abord utilisés dans le nord-est, gagnèrent peu à peu tout le territoire nord-américain.

perles amérique du nord 3

 

Au XIXème siècle, la vie traditionnelle des Indiens connut un rapide déclin. Obligés de vivre dans des réserves, sans réelle occupation, ils développèrent le travail des perles qui devint un moyen de se valoriser au sein de la tribu. Toutes les activités artisanales furent conservées dans le but de conserver et d'affirmer leur identité.

Les Indiens d'Amérique du Nord, réputés pour leurs bijoux d'argent et de turquoise, le sont aussi pour al façon dont ils taillent les pierres en forme de petits animaux appelés fétiches, chacun ayant une signification : la tortue représente ainsi la terre, et la grenouille l'eau....

perles amérique du nord 4

24 septembre 2015

Les perles de verre à facettes...

pfc0277

Il existe de nombreuses perles différentes pour faire les créations et ce n'est pas évident de s'y retrouver... Souvent les gens en connaisent deux ou trois et je dois avouer qu'à mes débuts, je n'en savais pas beaucoup plus que vous^^... Et oui^^, j'ai été débutante aussi^^.... Et comme le dit si bien Gabin dans sa chanson, plus le temps passe et plus je sais que je ne sais pas^^.... La plupart des perles de verre à facettes sont aujourd'hui produites, pour l'Europe, en Autriche et en République Tchèque. Elles sont taillées à la main, à la machine ou polies par le feu.

 

149763_1YATVM61SQI1XUP25NIKE4MUTYRCT5_swarovski_H131657_L

Les perles de Swarowski sont les plus célèbres. Daniel Swarowski est le précurseur de la production en masse de perles et pierres à facettes. Né en Bohême, où il étudie l'art de tailler les pierres, il invente en 1883 la première machine à tailler automatiquement les pierres précieuses et le cristal. Il définit des formes standardisées très précises et des règles de taille qui permettent d'obtenir une perfection optique, une profondeur maximale et une clarté jusqu'alors inégalées. La Compagnie Swarowski crée et produit des objets en verre pour la joaillerie depuis lus d'un siècle et exerce un contrôle strict de la production. Ce sont les perles les plus chères.

 

Boheme

Les perles de Bohême ont une fabrication qui remonte à plus de 300 ans. Elles sont de bonnes qualité, taillées à la machine et moins chère que les perles de Swarowski. Synonymes de qualité et d'originalité, elles offrent un bon rapport qualité prix.

 

$_35

Les perles polies par le feu, quant à elles, proviennent de la taille la moins coûteuse. Les perles pressées et remuées dans un container chauffé, ce qui produit les facettes. Les arêtes n'étant pas aussi nettes ni les facettes aussi lisses, elles renvoient donc moins bien la lumière, mais leurs prix est bien plus abordables. Elles sont principalement produites en République Tchèque.

 

22 septembre 2015

Les perles en Russie....

Le temps gris n'est pas mon préféré, mais il faut bien en passer par là avec l'arrivée de l'automne.... Aujourd'hui, je regarde mes perles et j'ai envie de vous offrir un nouveau petit voyage à travers les pays du monde pour vous faire découvrir une nouvelle histoire de perles... Aujourd'hui, j'ai envie de vous emmener découvrir l'histoire des perles en Russie....

 

costume-russe_coton_bl_1375696604

Les grands fleuves qui traversent la Russie ont toujours constitué une réserve de perles d'eau douce et, dès le Xème siècle, e travail des perles étaient bien installé en Russie. Les grosses perles servaient pour la joaillerie, les plus petites pour la broderie, cousues sur des vêtements et des coiffes. L'Eglise percevait un impôt annuel sur ces activités, payé en perles, qui servaient ensuite d'ornement sur les vêtements sacerdaux et les icônes.

Comme dans un nombre d'autres pays européens, la broderie de perles s'est développé avec l'exportation massive de perles de Venise, puis de Bohême. Au XVIIIème siècle, elles servirent à composer de grands panneaux représentant des paysages, des fleurs et des oiseaux, et s'ajoutèrent peu à peu aux perles de nacre des vêtements religieux. La facilité à se procurer perles et fils entraîna, comme ailleurs, une certaine vulgarisation du travail, qui devint pour les femmes les plus aisées un passe-temps ou un artisanat destiné à la vente par les commerçants.

 

chemise-russe_48_1375283507

Outre la fabrication de quelques objets domestiques, les perles servaient à décorer les costumes régionnaux, perles de nacre pour les plus riches, perles de Venise pour les autres, à fabriquer des coiffes en forme de couronne ou à tisser des colliers. Les vêtements de fête, aussi bien masculins que féminins, étaient embellis de perles colorées. Dans les environs de Moscou, les femmes portaient des toques garnies de perles et de rubans de perles tissés, des plastrons, des colliers ou des ornements de cheveux.

L'industrie des perles est toujours productive en Russie, aussi bien pour la haute couture que les objets plus traditionnels....

mini_10040704543367272

Posté par Bijouxdarlaxav à 14:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

19 septembre 2015

Les perles en Turquie....

12-09-12-31644_1

Voilà mon ordi enfin réparé^^... Ca me manquait de ne pas avoir pu vous parler durant ces quelques jours^^... Et oui^^, j'ai pris l'habitude de communiquer avec vous tous les jours; donc ça me manque quand je ne peux pas le faire.... Aujourd'hui, je cotinue l'histoire des perles en vous racontant l'histoire des perles de Turquie....

 

En raison de sa situation géographique, la Turquie a subi, au cours des siècles, l'influence des empires qui ont successivement occupé ses territoires et a su profiter de sa position au croisement des routes commerciales afin d'utiliser au mieux tissus et métaux pour réaliser des broderies ou des bijoux.

Bien que la broderie au fil (soie, coton, or ou argent) ait toujours été le moyen le plus répandu d'enrichir les textiles, on a découvert des broderies enrichies de perles datant de 2 000 avant jésus Christ. mais c'est surtout au XIXème siècle que la broderie, de plus en plus raffinée, à incorporé des perles de verre, de nacre et de corail dans les motifs populaires des objets destinés aux classes aisés. Dès le début du XXème siècle, et encore de nos jours, la broderie de perles fut enseignées aux prisonniers.Les premières réalisations, faites par les prisonniers de la 1ère guerre mondiale, sont très recherchés par les collectionneurs. Les prisonniers utilisaient toujours différentes techniques : le filet, le crochet, et le tissage sur métier.

 

costumes-turquie-marmara-trakya-09

Pour le filet, les perles sont enfilées sur des fils qui sont noués pour former une résille, les changements de couleurs des perles formant les motifs. Cette technique produit des objets plats comme des bourses.

Le crochet permet de travailler en relief les petits animaux, comme les serpents et les lézards, vendus en quantité.

Le tissage est surtout utilisé pour fabriquer de petites amulettes.

 

15364310

L'intérêt grandissant pour les danses orientales a entrainé une production plus importante des accessoires en perles destinés à l'exportation.

10 septembre 2015

Les perles d'Ukraine

938a79f1014d6991a9dfef04b61d19c9

Tout ce qui tourne autour des perles me fascine depuis toujours^^... Le souvenir de ma grand-mère qui aimait me raconter les histoires des deux ou trois bijoux qui lui venait de sa mère est encore dans ma mémoire.... J'aime cette idée que les gens mettent un peu d'eux-même dans les bijoux qu'ils portent, leur donnant ainsi une âme.... Aujourd'hui c'est celle des perles d'Ukraine que je vais vous conter....

 

habits_nationauxDepuis que l'Ukraine est sortie de l'Union Soviétique, les artisans de perles peuvent de nouveau s'adonner à leur activité avec bien plus de liberté, et de belles pièces traditionnelles cachées pendant toute la tentative d'unification refirent leur apparition. Les colliers de perles de corail ou de terre cuite faisaient traditionnellement partie du costume national, alors que les broderies de perles étaient peu répandues dans ce pays.

 

06570-LRGDes colliers, appelés "Gerdany", furent réalisés au Moyen Age avec des perles de verre fabriquées sur place. Après les invasions XIIème siècle, leur secret de fabrication s'est perdu et leur fabrication a cessé juqu'au XVIIème siècle, où la production en série et l'explortation des perles de Venise puis de Bohême a remis la broderie de perles au goût du jour. Au XIXème siècle, elle était devenue un élément reconnu du costume régional.

Bien que la plupart des broderies de perles soient regroupées sous l'appellation de "gerdany", ce terme désigne de longs colliers orné d'un médailon central. D'autres colliers sont fait de bandelettes de perles portées en tour de cou ou comme rubans à chapeau, ou se présentent sous forme de collerettes dentelés.

 

07911-LRGDans le sud-ouest de l'Ukraine, les perles étaient cousues par-dessus ou la place de broderie sur les chemises traditionnelles des femmes. Les gilets portés les jours de fêtes aussi bien par les hommes, en plus des broderies de laine, étaient enrichis de perles. Les jeunes femmes se nouaient les cheveux de tresses de paille garnies de perles. Les mariées portaient de nombreux "gerdany" et se nouaient les cheveux à l'aide de ruban perlés....

04 septembre 2015

La broderie des perles en Europe

57067446

Travailler avec des perles ouvre un horizon immense quand on crée.... Ce n'est pas qu'une association de couleurs mais également de formes, de matières et d'imaginaire... Se demander si telle ou telle vision que l'on a d'un bijou dans son esprit rendra aussi bien quand il sera créé; et si telle perle ne serait pas mieux que telle autre.... Souvent je pense à toutes ces créations tant murales que vestimentaires ou joallières qu'il y a eu depuis la nuit des temps; à toutes ces mains qui ont fai naître de si belles choses au fil des siècles....

Pourtant, il y a une chose qui ne cesse pas de me fasciner avec les perles... Ce sont toutes ces petites mains qui ont fait apparaître tant de choses sublimes sous leurs doigts... Que ce soit des tapisseries, des vêtements, des coiffes, mêlant le fil, le tissu et les perles pour embellir à l'extrème ceux qui avaient la grande chance de les porter ou de les posséder.... Aujourd'hui, c'est cette histoire que je vais vous conter....

broderie-10

Depuis des siècles, on trouve des broderies de perles d'eau douce dans toute l'Europe, sur les vêtements, les objets domestiques ou les habits sacerdotaux.... La plupart de ces broderies étaient réalisées par des professionnels et les vêtements religieux dans les couvents qui possédaient traditionnellement leurs propres ateliers. Les perles de verre ont, peu à peu, complété ou remplacé les perles de nacre, d'or ou d'argent.

A partir du XIIème siècle, époque où il devint plus facile et moins onéreux de se les procurer, la broderie de perles de verre devint un passe temps à la mode, associé ou non à la broderie traditionnelle, et on en retrouve sur de nombreux objets : sachets, coffrets, vêtemets, encadrements... La technique, facile et peu coûteuse, explique en grande partie la vogue de cette broderie : les perles enfilées sur de très fines aiguilles étaient cousues une à une sur le tissu.

Puis, en raison des avancées techniques, les perles devinrent de plus en plus petites et leur utilisation en broderie devint alors de plus en plus difficile. Une aute technique se développa : la couchure. Les perles étaient enfilées sur un fil dont l'extrémité était enduite de cire pour la rigidifier, puis le fil garni était couché sur le tissu et cousu avec une aiguille et du fil par un point à cheval entre les perles.

DSCN3311

La fabrication industrielle des aiguilles se développant, il devint possible d'en trouver partout et elles devinrent suffisamment fines pour passer dans n'importe quelle perle. D'un abord rendu plus aisé, la broderie de perles fut enseignée aux jeunes filles de bonne famille au même titre que la broderie traditionnelle.

Vers la fin du XVIIIème siècle, le tricot perlé, aux aiguilles ou au crochet, devint un passe-temps populaire, notamment en Europe Centrale : des petites perles sont enfilées sur le fil à tricoter avant de commencer, dans un ordre précis, puis glissées dans le tricot au fur et à mesure de l'avancement. Les perles peuvent aussi bien recouvrir entièrement la surface du tricot que déssiner uniquement un motif placé.

A la fin du XVIIIème siècle, des ateliers de broderie de perles pour la Cour furent fondées à Paris, ateliers dans lesquels la broderie au crochet se développa peu à peu pour être pleinement exploitée par Louis Ferry de Lunéville. Les perles sont d'abord enfilées sur le fil de travail, puis, avec le crochet tenu en dessous du tissu tendu sur un tambour à broder, l'artisan brode une chainette en glissant les perles en place au fur et à mesure. Cette technique rapide et parfaitement maîtrisée permet de rendre les objets brodés de perles plus abordables. De nombreux ateliers, plus ou moins clandestins se développèrent pour confectionner tous les articles brodés qui approvisionnaient les grandes maisons de couture tant à Paris qu'en Europe. Paris était, et reste le centre le plus important de la mode et de la broderie. la maison Lesage, propriété de la famille depuis 1924, continue à fabriquer des broderies de perles pour les plus grands créateurs, assurant ainsi la conservation et le transfert de ces techniques.

Bien que des machines produisent des broderies de perles pour la mode, rien ne vaut la qualité du travail fait main. Les vêtements de perles, tombés en désuétudes, sauf pour le soir et la haute couture, font leur retour depuis que la broderie et le travail des perles sont devenues un passe-temps....

elephant-blanc-spring-summer-58

 

17 juin 2015

Le diamant, le meilleur ami des femmes....

Diamant brutUne pierre fait rêver tout ceux qui font des bijoux.... C'est la gemme la plus dure qui soit au monde, celle qui crée un arc en ciel quand un rayon de soleil la traverse.... Je pense que vous avez tous compris de quoi je parle.... Et oui^^, je parle du diamant.... (je vous vois d'ici imaginant votre doigt orné d'une bague avec une telle pierre^^....).

Le diamant est simplement constitué de carbonne cristalisé et pourtant il cristalise autour de lui l'imaginaire de l'homme en symbolisant le courage, le pouvoir et l'invicibilité.... Mais également et surtout l'amour.... Que ce soit dans les mythes ou la réalité...

Diamant

Son histoire remonte à la nuit des temps... Il y a 4 000 ans, en Inde, les guerriers les portaient sur les champs de batailles pour avoir de la chance; les boudhistes leur accordaient une grande valeur symbolique dans leurs textes sacrés... En Egypte, le diamant symbolisait le soleil qui représentait la force, le courage et la vérité; il était d'ailleurs incrusté au centre du Ankh, la croix ansé signifiant la vie...

la mythologie raconte que Chronos a changé un jeune homme du nom de Diamant en pierre précieuse, donnant la force et la chance, renforçant l'amour et éloignant la discorde. De plus, il éloigne les animaux sauvages, les fantômes et toutes les présences terrifiantes de la nuit... Il est même un extraordinaire antidote contre les poisons....

Diamant taillé

Jusqu'au XVIIIème siècle, seule l'Inde produit du diamant, dont les plus célèbres d'entre eux, suivant la route de la soie... Venise est la première cité qui a développé la méthode de polissage jusqu'à la première moitié du Moyen-Age... Au XIVème siécle, la technique de polissage arrive à Paris et à Bruges pour atteindre Anvers au XVème siècle. A partir de cette époque, tous les rois et les têtes courronées européennes veulent des diamants dans leurs bijoux. Les gisements d'Inde commençèrent à se tarir, remplacées par les gisements brésiliens durant 150 ans; le nouvel eldorado fut l'Afrique du Sud dès la fin du XIXème siècle, ce qui est toujours le cas actuellement...

Parmis les plus célèbres, il y a le Cullinan trouvé en Afrique du Sud le 26 janvier 1905 et qui pèse 3 106 carats (621 grammes), qui en fait le plus gros de toute l'histoire du diamant, en plus de sa beauté exceptionnel. Il est incolore et fut découvert dans la mine Premier, près de Prétoria, il fut acheté par le Transvaal pour 750 000 $ et offert au roi d'Angleterre Edouard VII pour son 66ème anniversaire en remerciement de l'indépendance offerte par ce dernier à l'Afrique du Sud. Joseph Asher, tailleur à Amsterdam, le tailla en 9 morceaux (Cullinan I à IX) et 96 brillants à la demande du roi. Le Cullinan I ou Great Star fut taillé en poire de 530 carats et orne le sceptre impérial Britanique; le Cullinan II ou Lesser Star of Africa pèse 317 carats et est serti sur la face avant de la couronne impériale Britanique.

diamant cullinan

Dans les joyaux de la couronne britanique se trouve le Kho-I-Noor, ce qui signifie "Montagne de Lumière", qui pèse 109 carats. On le prétend maudit pour tous les hommes qui le porteraient, c'est la raison pour laquelle la Reine Victoria, à qui il fut offert, exprima le souhait que seules les femmes le portent. Il fut trouvé en Inde, dans la région du Penjab, en 1849 et il pesait alors 186 carats. il orne le centre le la couronne impériale Britanique.

Koh-I-Noor

Le Hope, ou diamant bleu, est le diamant maudit par excellence... Jean-baptiste Tavernier le ramène en France en 1668 après qu'il fut arraché à une statue hindoue portant malheur, il pesait 112 carats. Le roi Louis XIV l'achète et le fait retailler ramenant son poids à 67 carats.... Jean-Baptiste tavernier meurt ruiné et dévoré par des chiens; Louis XVI et Marie-Antoinette meurent guillotinés; Wilheim Fals, diamantaire qui le rachète après son vol en 1792 et le fait retailler à 44.5 carats, meurt de chagrin lorsque son fils lui vole ce diamant... le célèbre joallier Harry Winston l'achète en 1949 et le donne en 1958 au Smithsonian Institute of Washington où il se trouve toujours.

le hope

Le Grand Moghol pèse 280 carats et a une jolie couleur bleu clair a été découvert dans la mine Indienne de Kollur et pesait lors de sa trouvaille 1739 carats... Il a disparu 1739 et personne ne sait où il se trouve actuellement...

Le Régent est le plus beau diamant de la couronne de France. Ce superbe diamant blanc a été découvert en Inde du Sud, à Golconde en 1698; il faisait 426 carats. Il fut retaillé en brillant de 141 carats par un joaillier anglais en 1706 et revendu en 1717 au Régent de France et duc d'orléans Philippe pour 650 000 livres sterlings. Il servit lors du sacre de Louis XV en 1722 car il ornait la couronne. Volé en même temps que le diamant bleu de la couronne en 1792 et retrouvé l'année suivante,  on peut aujourd'hui l'admirer au Musée du Louvre.

le régent

png;base64469a8fcaca49b0b4

Le Dresde Vert, magnifique diamant de 41 carats et d'une jolie couleur verte, est le plus gros diamant naturel de cette couleur. Il a appartenu au roi de Pologne Frederic-Auguste II à partir de 1742. Il est visible à Dresde depuis plus de 200 ans.

le dresde

27 mars 2015

Perles de Venise

1232J'adore perdre mon regard dans les perles de Venise.... Elles sont belles, brillantes, elles ont milles couleurs avec lesquelles la lumière joue.... Comment ça je suis romantique?.... lol^^.... Pourtant je dois avouer que l'histoire de ses perles n'est pas si belle que ça.....

FioratePerleNous sommes sous la Renaissance italienne... Venise est une république prospère et puissante; le fait qu'elle soit à l'entrée de la mer Adritique lui permet de s'ouvrir aux richesses de l'Orient, lui permettant ainsi de devenir rapidement la capitale mondiale de la verrerie et donc.... de ce fait.... la capitale de la fabrication des perles de verre....

Les fabriques devenant si nombreuses, la décision est prise de les transferrer sur l'île de Murano.... Ceci permet de protéger Venise des incendies mais également de garder secret tous les secrets de fabrication... En effet, les Maîtres verriers sont devenus les héritiers du raffinement antique depuis le milieu du XVème siècle en réinventant la technique des perles mosaïquées...

Ils utilisent un procédé qui étire les baguettes en verre composite au lieu de les enrouler et de les mouler, ce qui est plus lent. Cette technique leur permet donc de produire leurs perles de verre en série; très vite, elles sont très prisées, notamment la célèbre et très prisée Millefiori (mille fleurs), et deviennent rapidement une monnaie d'échange avec les peuples autochtones...

77719974_oJusqu'au XVIIIème siècle, le monopole de la Citée des Doges est presque totale; dès 1490 des lois sont promulguées qui interdisent les fabriquants de s'intaller ailleurs qu'à Murano pendant 50 ans et de divulguer leurs secrets de fabrication sous peine de mort.... En 1764, on produit plus de 2 tonnes de perles de verre par semaine à Murano....

Au XVIIème siècle, des comptoirs commencent à s'ouvrir toutefois d'autres centres de fabrication comme à Amsterdam en Hollande ou Jablonec en Bohême.... Ceci est dû à l'augmentation des échanges en Asie du Sud-Est ou en Afrique.... Et oui.... Ces magnifiques perles ont servies de monnaie d'échange lors de la sombre période de l'esclavage....

il_340x270Ces superbes perles nées du génie des fabricants de Murano sont malheureusement entachées du sang des esclaves.... Ces perles sont pour moi le symbole de ce que les hommes peuvent faire de merveilleux et d'horrible....

Posté par Bijouxdarlaxav à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,