13 février 2017

La récolte des perles....

RECOLTE PERLES

Voici un nouveau lundi qui va nous emmener voyager dans une nouvelle histoire de perles.... Je vous propose, cette fois, de découvrir l'histoire de la récolte des perles...

RECOLTE PERLES2

Les perles de culture sont récoltées dans des fermes perlières entre huit mois et six ans après l'insertion du noyau dans l'huitre perlière, selon le type de perle. En général, la récolte a lieu en hiver, car durant les mois les plus froids le métabolisme de l'huitre se ralentit, un peu comme si elle hibernait.

Les huitres sont tout d'abord rapportées sur le rivage. Les fermiers les ouvrent une à une et en extraient la ou les perles. Les huitres d'Akoya meurent à ce moment-là : on les rejette donc ou bien on les utilise à d'autres fins. Les huitres de Tahiti et d'Australie, quant à elles, connaissent un sort différent ; le fermier les ouvre très légèrement pour prendre la perle, puis il procède à nouveau à une greffe de noyau, avant de les remettre en mer. Ainsi, le cycle de croissance de la perle peut reprendre.

RECOLTE PERLES3

 

Une fois récoltées, les perles sont classées en fonction de leur taille, de leur couleur et de leur qualité. Vient ensuite le nettoyage des perles : une technique répandue consiste à les plonger dans des bains d'eau extrèmement salée. Ainsi, d'une part, à cause du sel, elles acquièrent un lustre plus prononcé, et, d'autre part, elles se polissent entre elles. L'étape suivante concerne le traitement des perles : elles peuvent être par exemple blanchies par un traitement thermique qui consiste à les placer sous des lampes chauffantes.

RECOLTE PERLES4

 

Les perles d'une récolte sont assez considérables. A en croire les statistiques générales, tous types de perles confondus, 10% sont considérées comme étant de bonne qualité et seulement 1% de haut de gamme....


14 novembre 2016

Les concours de perles......

CONCOURS PERLES DE TAHITI

Je vous retrouve aujourd'hui pour vous conter une nouvelle histoire de perles...... Mais pas de voyages dans le temps cette fois-ci^^..... Je vais vous faire découvrir les concours de perles de Tahiti....

CONCOURS PERLES DE TAHITI2

 

Tout comme les pierres précieuses, rubis, saphir, émeraude, et les métaux nobles, or, argent, les perles nourrissent l'inspiration de nombreux créateurs. Régulièrement des concours de création sont organisés à travers le monde, qui permettent non suelement de faire découvrir de nouveaux artistes, mais également de promouvoir des perles de telle ou telle région du monde.

CONCOURS PERLES DE TAHITI3

 

Ainsi, le Groupement d'Intérêts Economiques (GIE) "Perles de Tahiti" propose par exemple chaque année, et celà depuis déjà plusieurs années, un concours intitulé "Concours des perles Tahitiennes". participant activement à la promotion des perles de la Polynésie Française, cette compétition rassemble pas moins de 6 000 participants venus de 36 pays différents, et se déroule en deux temps. Tout d'abord, les rencontrent nationales, puis la finale internationale, à laquelle participent les vainqueurs des sélections nationales, au nombre de 600.

CONCOURS PERLES DE TAHITI4

 

A l'issue de ce "marathon", plusieurs prix sont décernés qui assurent aux heureux élus une notoriété mondiale. Il y eu, entre autre, le thème "Chant des étoiles; cete année-là, en France, le joailler Jean Boggio a été très remarqué avec son collier "Bal des fées", créé à la demande d'un collectionneur Taïwanais. Puisant dans l'imaginaire du conte de fées, Jean Boggio a réalisé un impressionnant collier en or blanc et jaune, qui comporte 1 500 diamants et une cascade de perles de Tahiti.

CONCOURS PERLES DE TAHITI5

 

C'est d'ailleurs ce collier qui avait été sélectionné pour être exposé à la Cité Interdite de Pékin. Et l'histoire continue, puisqu'il était le premier d'une série de cinq colliers qui représentaient les cinq continents....

09 mai 2016

Les perles en Océanie....

Tahiti

Comme chaque lundi, je vous propose de poursuivre notre petit voyage au pays des perles^^.... Aujourd'hui, nous partons pour l'Océanie^^....

Tahiti2

 

L'Océanie est un vaste continent composé d'un très grand nombre d'îles, dont les principales sont l'Australie, la Nouvelle-Zélande, Hawaï et celles de l'archipel polynésien.

Toutes les perles utilisées dans ces régions sont réalisées avec des matériaux naturels, le plus souvent des coquillages entiers ou découpés, des graines, de la pierre. Même si, dans certains ouvrages, on trouve parfois des perles achetées, elles n'ont jamais eu beaucoup de considérations.

Il existe peu de broderies de perles, les coquillages et perles étant surtout enfilés en colliers, puis enroulés autour des objets ou cousu sur un textile en fibre tissées.

Papuasie

 

En Papouasie-Nouvelle-Guinée, de fastueux costumes associent coiffes de plumes et larges parures de cauris, vêtements parsemés de coquillages et de graines, pagnes garnis de franges de perles.... Des ceintures brodées en filet avec des perles de corail servaient aussi de monnaie d'échange.

A Tahiti, des morceaux de coquillages nacrés étaient accrochés aux costumes de deuils. Ils produisaient un léger cliquetis destiné à effrayer les esprits.

Enfin, en Australie, les Arborigènes portent des colliers ou ils mélangent coquillages, roseaux et graines. On a retrouvé la trace de ces bijoux dans des sites funéraires datant de milliers d'années. Les "perles" de graines ou de bois peuvent être décorées de motifs ethniques avant d'être enfilées.

Les longs rangs de coquillages portés en colliers multiples sont caractéristiques des îles polynésiennes....