07 mars 2017

A la recherche de la chaussure parfaite....

CHAUSSURES

Avouons-le : au moment d'acheter des chaussures, qui se soucie de savoir si elles sont bonnes pour les pieds ? Le fameux dicton "il faut soufffrir pour être belle !" s'est sournoisement enraciné dans nos esprits, à tel point que l'on porte désormais des chaussures qui peuvent parfois nous causer des problèmes de santé. Pour bien choisir vos petits souliers, assurez-vous d'abord de la qualité des matériaux (le cuir doit être naturel, souple et confortable), ainsi que la largeur et la hauteur du talon. En cherchant bien, vous trouverez des chaussures à la fois jolies et confortables.

CHAUSSURES2

 

Comme tout être humain, chaque pied est unique et a des besoins spécifiques. Il convient donc d'écouter ces besoins pour que vos pieds restent en bonne santé. Bien sûr, nous avons toutes fait l'expérience de l'achat compulsif ou de l'achat "coup de coeur" à la vue d'une superbe chaussure, au talon fin et interminable, qui nous fera gagner quelques précieux centimètres tout en affinant notre silhouette... Il est donc humain de se laisser aller à la tentation mais gare aux souffrances ! Pieds endoloris et jambes lourdes seront votre fardeau. En outre, l'utilisation quotidienne de chaussures inconfortables et trop sofistiquées finira par vous porter préjudice : callosités, déformations du pied ou apparition prématurée de varices, entre autres problèmes.

CHAUSSURES3

 

TOUTES LES CHAUSSURES NE SE VALENT PAS

Il existe une multitude de types de chaussures, chacunes avec des avantages et ses inconvénients. Avant d'effectuer votre achat, pensez aux besoins de votre pied et à l'utilisation que vous allez faire de ces chaussures.

Si votre travil vous oblige à de nombreux déplacements ou à garder la station debout, il est recommandé de porter des chaussures confortables, larges et souples, en tissus léger qui épouse la forme du pied et le laisse respirer. 

Si vous pouvez éviter de porter un talon, essayez de changer de chaussures pour que le pied puisse se reposer, en alternant les hauteurs au cours de la journée afin de réduire la pression.

Au contraire, si vous passez le plus clair de votre temps assise, optez pour des chaussures ésportives" confortables et fraîches, dotées d'un petit talon pour améliorer votre posture. Si vous abusez des talons hauts, vous soumettrez la partie avant de votre pied à une pression excessive. Combinée à une pointe fermée et étroite, cette pression fera souffrir votre pied : frottements, callosités et même déformation des orteils seront votre lot. Malgré tout, il n'est pas recommandé pour autant de ne porter que des chaussures plates, car le pied est contraint de s'adapter à toutes les irrégularités du sol. C'est alors que le dos s'en ressent.

CHAUSSURES4

 

EVITER LES PROBLEMES

Comme nous venons de l'évoquer, une chaussure mal choisie peut provoquer des problèmes de pied. Certains peuvent même être grave, voire  chroniques. Pour mieux les cerner, en voici quelques uns :

- Callosités et durillons : frottement continu, pression exercée sur la même zone, distribution inégale du poids du corps sur le pied.... La peau peut s'en trouver affectée et devenir jaunâtre. Les peaux mortes s'accumulent et créent des cors, provoquant gêne et parfois même des douleurs lorsque l'on marche. Dans les cas les plus graves, les cors peuvent s'infecter et nécessiter une intervention chirurgicale.

- Oignons : ces petites bosses apparaissent à la base du gros orteil. Elles grossissent lentement et finissent par déformer le pied. Il s'agit en fait du renflement de l'articulation et des tissus mous qui protègent l'os de cette zone. Gêne, douleur, déplacements difficiles et déformation du pied en sont les symptômes. La démarche s'en trouve modifiée et le choix de chaussures encore plus compliqué.

- Orteil en griffe : il s'agit d'une déformation permanente des orteils avec rigidité de l'articulation. Cette pathologie empire avec le temps et empêche la bonne mobilité des pieds si aucun traitement n'est adopté. Le port de chaussures trop étroites, avec un talon trop haut est tout à fait proscrit dans ce cas.

- Ongle incarné : ongle dont l'extrémité pousse peu à peu dans la chair suite à la compression de l'orteil. S'il s'agit parfois d'un problème héréditaire, la chaussure est souvent la principale responsable de ce mal, ainsi que des ongles mal coupés.

CHAUSSURES5

 

LE SAVIEZ-VOUS

Les chaussures à talon existent depuis l'époque médiévale. Les hommes les portaient pour éviter que le pied ne glisse hors des étriers en montant en selle. Quant au talon aiguille, il fit son apparition au début du XXème siècle, où il était synonyme de fétichisme. C'est le célèbre styliste Manolo Blahnik qui l'a transformé en véritable accessoire de mode.

CHAUSSURES6

 

PIED, DOS, MEME COMBAT !

L'utilisation en continu de mauvaises chaussures peut engendrer de graves problèmes qui dépassent largement la zone plantaire, affectant les jambes et même la colonne vertébrale, et provoquant des déformations de votre position naturelle. Selon la gravité du problème, des gênes et des douleurs peuvent apparaître. Ainsi, le choix de la chaussure doit être toujours considéré comme un investissement pour votre santé.

CHAUSSURES7

 

Souvenez-vous ! La chaussure que vous portez au quotidien doit avoir un talon de 2 à 5 centimètres de haut, avec une large base positionnée à angle droit par rapport au sol. La pointe ne doit pas être trop serrée et le matériau souple, laissant respirer la peau. Ne porter pas des baskets toute la journée, elles font transpirer et, dans la mesure où le tissu se détend, elles ne maintiennent pas assez bien le pied...