13 février 2017

La récolte des perles....

RECOLTE PERLES

Voici un nouveau lundi qui va nous emmener voyager dans une nouvelle histoire de perles.... Je vous propose, cette fois, de découvrir l'histoire de la récolte des perles...

RECOLTE PERLES2

Les perles de culture sont récoltées dans des fermes perlières entre huit mois et six ans après l'insertion du noyau dans l'huitre perlière, selon le type de perle. En général, la récolte a lieu en hiver, car durant les mois les plus froids le métabolisme de l'huitre se ralentit, un peu comme si elle hibernait.

Les huitres sont tout d'abord rapportées sur le rivage. Les fermiers les ouvrent une à une et en extraient la ou les perles. Les huitres d'Akoya meurent à ce moment-là : on les rejette donc ou bien on les utilise à d'autres fins. Les huitres de Tahiti et d'Australie, quant à elles, connaissent un sort différent ; le fermier les ouvre très légèrement pour prendre la perle, puis il procède à nouveau à une greffe de noyau, avant de les remettre en mer. Ainsi, le cycle de croissance de la perle peut reprendre.

RECOLTE PERLES3

 

Une fois récoltées, les perles sont classées en fonction de leur taille, de leur couleur et de leur qualité. Vient ensuite le nettoyage des perles : une technique répandue consiste à les plonger dans des bains d'eau extrèmement salée. Ainsi, d'une part, à cause du sel, elles acquièrent un lustre plus prononcé, et, d'autre part, elles se polissent entre elles. L'étape suivante concerne le traitement des perles : elles peuvent être par exemple blanchies par un traitement thermique qui consiste à les placer sous des lampes chauffantes.

RECOLTE PERLES4

 

Les perles d'une récolte sont assez considérables. A en croire les statistiques générales, tous types de perles confondus, 10% sont considérées comme étant de bonne qualité et seulement 1% de haut de gamme....


28 septembre 2015

Les routes commerciales des perles en Afrique...

vue_generale_longue

Je vous ai déjà parlé de mon sentiment sur les perles de sang, celles qui servaient à obtenir des esclaves africains.... Ceux qui devenaient sur les livres de bord des bateaux négrier "le bois d'ébène"... Quand je les regarde, j'ai toujours ce même sentiment contrasté de peine et d'admiration envers ces perles.... Mais aujourd'hui, je vais vous conter l'histoire des routes commerciales des perles en Afrique....

 

perle_moderne_africaine

L'Afrique est un continent de contrastes : sa végation varie des forêts équatoriales aux déserts rides, des hautes montagnes à la savane. Les peuples, eux aussi, sont très différents, allant des tribus de chasseurs aux sociétés les plus évoluées.

Malgré les barrières naturelles que constituent les déserts et la jungle, des routes commerciales intérieures et côtières ont de tout temps reliés ces territoires qui auraient pu sans cela rester fortement isolés.

Déjà en 2300 avant Jésus Christ; l'Egypte faisait du commerce à partir des ports de la mer Rouge et par voie terrestre jusqu'à l'Afrique de l'Ouest et au sud du Soudan pour y récupérer de l'or.

Les Phéniciens établirent des comptoirs sur la Méditerranée, où ils fabriquaient et vendaient des perles. Les Berbères, partant du nord-oues de l'Afrique, ouvrirent des routes commerciales à travers le Sahara vers le Soudan, le Maroc, la Tunisie et la Lybie. Lorsque les Romains envahirent l'Afrique, ils prirent le contrôle des routes commerciales et introduisirent le chameau chez les Berbères, ce qui les aida à étendre leur réseau d'échanges. Avec la conquête du Maghreb par les Arabes en 705 et l'essor de l'islam, le commerce ce propagea dans toute la région, puis de l'Espagne à l'extrème sud du Mali.

Au milieu du XVème siècle, l'actuel Mali étendit son influence dans la savanne, le fleuve Niger servant de moyen de transport. Les perles indiennes et les cauris, traversèrent alors le Sahara depuis la côte orientale.

 

perles-2

Pendant près de 2 000 ans, les marchands arabes et indiens ont pratiqué le troc sur la côte orientale de l'Afrique. Au cours de la période romaine, les perles de verre du Bassin méditéranéen arrivèrent en Chine et en Corée. Les perles de verre du sud de l'Inde devinrent l'article de négoce le plus important dans la zone du Pacifique. Au Moyen-Age, l'islam propagea sa doctrine et son commerce jusqu'au Pakistan, vendant et échangeant des perles de différentes provenances dans toute la région. Des perles de verre et de céramique venant de Perse furent importées en Afrique orientale puis occidentale à parti du IXème siècle. Les vents de l'océan Indien, alizés et vents de la mousson qui soufflaient en sens contraire, permettaient aux navires de faire le voyage dans les deux sens chaque année.

Dans le sud de l'Afrique, malgré la navigation dageureuse, le commerce des perles, échangées contre de l'or, se développa fortement. Les marchandises entraient en Afrique par les ports puis pénétraient à l'intérieur grâce aux populations qui les revendaient. Le croisement de toutes ces routes, aussi bien terrestres que maritimes, tout autour de l'Afrique, explique la dispersion des perles à travers tout le continent.

Au XVIème siècle, les européens commencèrent à parcourir la côte occidentale de l'Afrique. Les Portugais furent les premiers. Ils voulaient ravir le marché de l'or aux Arabes et trouver une route maritime veers les Indes. Bientôt rejoint par les Français, les Hollandais, les Allemands et les Anglais, ils établirent des forts commerciauxle long de la côte, dans lesquels ils apportèrent des produits manufacturés, dont les perles....

lot-de-10-bracelet-plastiques-avec-perles