08 octobre 2015

Le cloisonné du Maroc....

524_001

En plus des perles que j'adore, il existe aussi ce que l'on appelle le cloisonné^^... Il permet de faire de superbes choses tant pour les bijoux que pour décorer une maison, alliant le métal et les couleurs^^.... Aujourd'hui, je vais vous conter l'histoire du cloisonné du Maroc....

 

is_pendantif_cloisonne_12s

La commercialisation des bijoux et la sédentarisation gomment peu à peu les spécificités des tribus nomades qui se déplaçaient traditionnellement à travers le Maghreb, mais permettent en revanche de trouver des bijoux de toutes provenance rassemblés dans les souks : anneaux, colliers, bracelets boucles d'oreilles, fibules et broches provenant de tout l'Atlas et du Sahara, travaillés notamment en cloisonné.

 

3112

Les centres commerciaux marocains se situent aux confins des routes commerciales entre les différents pays, les tribus s'étant installées dans les villages environnants d'où elles proposent de nombreux objets réalisés de façon encore très artisanales, les plus célèbes étant les perles d'argent cloisonné :pour chaque perle, deux rondelles d'argent sont découpées à l'emporte-pièce dans une plaque, puis martelées sur un moule pour les arrondir en demi-sphère. Un trou est alors percé au sommet, puis chaque moitié de perle est décoré séparément avec des anneaux ou de toutes petites boules d'argent. Le décor est soudé à l'argent, les deux sphères sont poncées, sooudées puis plongées dans une solution qui va brunir la perle en l'oxydant. un bon polissage fera de nouveau apparaître le décor.

 

bijoux-ethniques-orientaux-berberes-bracelet-en-argent-mix-gravure-simple

Les motifs colorés sont obtenus en déposant de la fine poudre de verre dans les motifs, avant de la fondre au chalumeau pour la transformer en émail.

Cette technique peut s'appliquer à nombre d'autres formes : croix berbère, main de Fatima, etc. Elle s'étend même parfois à certains objets usuels de la maison : support de verre, théière, coffret...


28 septembre 2015

Les routes commerciales des perles en Afrique...

vue_generale_longue

Je vous ai déjà parlé de mon sentiment sur les perles de sang, celles qui servaient à obtenir des esclaves africains.... Ceux qui devenaient sur les livres de bord des bateaux négrier "le bois d'ébène"... Quand je les regarde, j'ai toujours ce même sentiment contrasté de peine et d'admiration envers ces perles.... Mais aujourd'hui, je vais vous conter l'histoire des routes commerciales des perles en Afrique....

 

perle_moderne_africaine

L'Afrique est un continent de contrastes : sa végation varie des forêts équatoriales aux déserts rides, des hautes montagnes à la savane. Les peuples, eux aussi, sont très différents, allant des tribus de chasseurs aux sociétés les plus évoluées.

Malgré les barrières naturelles que constituent les déserts et la jungle, des routes commerciales intérieures et côtières ont de tout temps reliés ces territoires qui auraient pu sans cela rester fortement isolés.

Déjà en 2300 avant Jésus Christ; l'Egypte faisait du commerce à partir des ports de la mer Rouge et par voie terrestre jusqu'à l'Afrique de l'Ouest et au sud du Soudan pour y récupérer de l'or.

Les Phéniciens établirent des comptoirs sur la Méditerranée, où ils fabriquaient et vendaient des perles. Les Berbères, partant du nord-oues de l'Afrique, ouvrirent des routes commerciales à travers le Sahara vers le Soudan, le Maroc, la Tunisie et la Lybie. Lorsque les Romains envahirent l'Afrique, ils prirent le contrôle des routes commerciales et introduisirent le chameau chez les Berbères, ce qui les aida à étendre leur réseau d'échanges. Avec la conquête du Maghreb par les Arabes en 705 et l'essor de l'islam, le commerce ce propagea dans toute la région, puis de l'Espagne à l'extrème sud du Mali.

Au milieu du XVème siècle, l'actuel Mali étendit son influence dans la savanne, le fleuve Niger servant de moyen de transport. Les perles indiennes et les cauris, traversèrent alors le Sahara depuis la côte orientale.

 

perles-2

Pendant près de 2 000 ans, les marchands arabes et indiens ont pratiqué le troc sur la côte orientale de l'Afrique. Au cours de la période romaine, les perles de verre du Bassin méditéranéen arrivèrent en Chine et en Corée. Les perles de verre du sud de l'Inde devinrent l'article de négoce le plus important dans la zone du Pacifique. Au Moyen-Age, l'islam propagea sa doctrine et son commerce jusqu'au Pakistan, vendant et échangeant des perles de différentes provenances dans toute la région. Des perles de verre et de céramique venant de Perse furent importées en Afrique orientale puis occidentale à parti du IXème siècle. Les vents de l'océan Indien, alizés et vents de la mousson qui soufflaient en sens contraire, permettaient aux navires de faire le voyage dans les deux sens chaque année.

Dans le sud de l'Afrique, malgré la navigation dageureuse, le commerce des perles, échangées contre de l'or, se développa fortement. Les marchandises entraient en Afrique par les ports puis pénétraient à l'intérieur grâce aux populations qui les revendaient. Le croisement de toutes ces routes, aussi bien terrestres que maritimes, tout autour de l'Afrique, explique la dispersion des perles à travers tout le continent.

Au XVIème siècle, les européens commencèrent à parcourir la côte occidentale de l'Afrique. Les Portugais furent les premiers. Ils voulaient ravir le marché de l'or aux Arabes et trouver une route maritime veers les Indes. Bientôt rejoint par les Français, les Hollandais, les Allemands et les Anglais, ils établirent des forts commerciauxle long de la côte, dans lesquels ils apportèrent des produits manufacturés, dont les perles....

lot-de-10-bracelet-plastiques-avec-perles