27 juin 2016

Le Mexique et le Guatemala....

INDIENS MEXIQUE

Un nouveau voyage dans les histoires de perles arrive aujourd'hui^^.... Je vous propose de poser vos valises au Mexique et au Guatemala afin de poursuivre ce beau périple^^....

INDIENS MEXIQUE2

 

La tradition perlière en Amérique Centrale remonte fort loin, puisque des sites datant de 1 500 ans avant notre ère ont livré un matériel important, notamment des perles d'or et de jade qui marquaient le rang dans la société maya, qui préférait d'ailleur le jade à l'or.

Le tissage des perles se pratiquait dans différents métiers bien avant l'importation des perles de verre, pratiqué soit par les hommes, soit par les femmes, selon les ethnies, chacune privilégiant une matière ou une couleur.

INDIENS MEXIQUE3

 

Les perles de verre se sont répandues après la conquête espagnole. La culture des Indiens du Mexique repose sur la religion et tous leurs symboles spirituels se retrouvent dans les costumes et les objets quotidiens dans une profusion de semences multicolores.

Les Indiens d'Amérique Centrale ont fréquemment utilisé l'obsidienne, pierrre noire d'origine volcanique ayant un aspect vitreux, afin de confectionner des objets magiques et des pointes de lance. ils utilisaient cette pierre au cours de leurs rituels dans le but d'améliorer l'acuité visuelle et d'aiguiser la vision intérieure.

INDIENS MEXIQUE4

 

Les méthodes de production modernes ont entraîné la perte du savoir-faire traditionnel, mais des artisans travaillent toujours des matériaux naturels comme l'onyx, les coquillages, le corail, les graines, la terre cuite, l'ambre et, surtout, l'argent.

De nombreux marchés proposent aux touristes, à des prix raisonnables, un choix immense de perles de toutes sortes, permettant toutes les réalisations imaginables....


17 mai 2016

Les perles en Amérique....

PERLES D AMERIQUE

Je vous invite à poursuivre notre voyage dans le monde des perles comme chaque semaine^^.... Aujourd'hui, nous allons découvrir l'histoire des perles en Amérique....

mon-cheval-et-ma-tribu

 

Les premières perles en Amérique furent fabriquées avec des matériaux naturels. En effet, sur ce continent, on trouve de l'argent, du cuivre et de l'or qui peuvent être façonnés en perles, ainsi que des pierre semi-précieuses et des perles d'eau douce.

L'orfèvrerie jouait un rôle important chez certains peuples d'Amérique du Sud, tels les Indiens du Mexique qui taillaient le jade. Cependant, au départ, la plupart des ornements étaient tirés de matériaux plus ordinaires comme les coquillages, les os, les pierres ou les graines.

PERLES D AMERIQUE2

 

Les premières perles furent taillées dans des coquillages. On en a retrouvé en grandes quantité dans les cimetières. Elles sont blanches ou bleutées, et de forme conique. Les perles blanches étaient faites avec des coquilles de bulot, les bleues avec des coquilles de clams. Ces perles qui portent le nom de wampums étaient tissées en bandelettes ou en ceinture rituelles. Ces ornements furent un article d'échanges et de commerce dans toute l'Amérique du Nord.

PERLES D AMERIQUE3

 

Le débarquement de Christophe Colomb en 1492 et le début de la colonisation européenne provoquèrent l'arrivée de perles de verre fabriquées sur le Vieux Continent, amenées par des marchands mais aussi par les missionnaires. Ces perles, de petit format, furent rapidement intégrées aux techniques existantes et remplacèrent peu à peu les perles de coquillages et de graines, notamment en Amérique du Nord, où elles devinrent très populaires.

PERLES D AMERIQUE4

 

Au début, les perles importées venaient de Venise, mais elles furent supplantées au début du XIXème siècle par les perles de Bohème aux couleurs plus vives et particulièrement recherchées pour certains ornements...

29 mars 2016

Le jade chinois.....

Jade

Après l'Ocanie et l'Extrème-Orient, je vous emmène aujourdh'ui découvrir une des pierres les plus belle à mon goût, une dont on entend souvent parlé et qui a une superbe couleur verte..... Je vous propose de découvrir le jade chinois....

Jade2

 

Le jade se présente sous la forme d'une pierre dure et translucide, d'un grain très fin, lisse et extrèmement serré, onctueuse à la vue et au toucher et dont les tons varient du blanc crème au vert olive foncé. Il peut également présenter une teinte ambre ou rougeâtre tirant sur le brun. La qualité la plus prisée, de couleur verte, est connue sous le nom de jade impérial. Elle provient de Birmanie. On trouve égaement le jade en Chine, dans le Sinkiang.

Les sages de l'Antiquité associaient au jade cinq vertus : charité, modestie, courage, justice et sagesse. A leurs yeux, le poli et le brillant du jade figuraient la vertu discrète d'humanité. Il était aussi l'image de la bonté, car doux et onctueux au toucher, tandis que sa dureté représentait la sureté et l'intelligence. Ses veines fines, serrées, en faisaient le symbole de la prudence et de la réserve, et ses angles qui ne coupent pas, bien que tranchants, figuraient la justice. Ne pouvant être chauffé ni altéré par un quelconque produit, il est incorruptible.

Jade3

 

En médecine chinoise traditionnelle, la poudre de jade est utilisée dans la confection de pilules destinées au traitement en profondeur des néphrites. Elle sert également dans certaines altérations de la bouche. Le jade permet la détente, la relaxation, soulage les reins, renforce l'énergie du coeur. Des plaques de jade posées sur le ventre passent pour favoriser l'accouchement.

Les bracelets de jade mettent en valeur la beauté, accroissent l'éveil des sens, les pendentifs d'oreilles sont réputés pour être favorables à l'appréciation de la musique, donc au développement des qualités artistiques. Le jade est également considéré comme un porte-bonheur.

Jade4

 

Le jade est une pierre particulièrement dure et difficile à travailler. Jadis, elle était dégrossie par éclats successifs, et c'est seulement au fur et à mesure des opérations et de l'évolution de ses contours que l'artisan décidait de la forme à donner au bloc de pierre. Prévue pour être taillée en énorme dragon, la pierre pouvait se retrouver découpée en perles, en disques ou en petites amulettes...

Depuis peu, le travail du jade s'effectue à l'aide de fraises à pointes de diamant, puis les parties récupérées sont ensuite polies sur des meules utilisant de la poudre de pierre.

Jadeïte

 

A cause de sa valeur, le jade suscite de nombreuses imitations qui ne possèdent pas ses propriétés ni sa dureté. La plus connue, la jadéïte, est généralement d'un vert sombre et peut-être rayé par le quartz, ce qui n'est pas le cas du vrai jade. Sa densité étant également moindre, il est facile de la réchauffer dans la main tandis que le jade restera froid. Il en est de même pour le jaspe qui, jaune-orangé, peut-être teinté chimiquement en vert pour ressembler au jade; Lui aussi raye le verre, mais ne peut rayer le quartz dont la dureté est similaire. La sardoine ou l'agate peuvent également être teintées pour imiter le jade. Une fois polies, leur éclat demeure brillant sans jamais avoir celui du véritable jade.

Saponite

 

Enfin, certains commerçants proposent sous la dénomination de jade de la saponite, sorte d'albâtre verte utilisée en Chine pour la confection sceaux. Cette pierre beaucoup plus tendre est facilement rayée par le cuivre ou le laiton.