30 mai 2016

Les Indiens de l'Arctique....

Inuits

Et oui, nous sommes lundi aujourd'hui et, comme chaque semaine, je vous propose de me suivre en voyage^^.... Aujourd'hui nous allons découvrir l'histoire des perles chez les Indiens de l'Antartique....

Inuits2

 

Le sol de l'Antartique étant en permanence gelé, la terre n'est en conséquence pas très propice à l'agriculture et les seuls moyens de se nourrir résident dans la chasse des mammifères terrestres et marins ainsi que dans la pêche.

Toutes les populations de ces contrées possédaient donc ainsi la matière première pour tailler des perles dont ils garnissaient leurs vêtements : perles d'os et perles d'ivoire cousues sur les vêtements de peau ou de fourrure qu'ils superposaient. Jadis, les vêtements étaient confectionnés à partir des matériaux fournis par la faune : caribou, phoque, loup, renard arctique, ours polaire.... La fourrure de lièvre arctique servait à réaliser les bordures des vêtements des enfants.

Inuits3

 

La faune marine et terrestre, très abondante autour du détroit de Béring, à provoqué l'installation de populations dans ces régions. Les marchands de fourrure, venus de Russie, apportèrent des perles de verre chinoises et européennes en Alaska pour les troquer contre des peaux, perles qui furent très rapidement incorporées aux motifs traditionnels.

Les vêtements qu'endossent les habitants pour se protéger du froid sont aussi un bon moyen pour reconnaitre le sexe et le lieu de naissance de la personne qui les porte : la parka féminine avait une poche dans le dos pour transporter le bébé, avec sur le devant une incrustaion de fourrure symbolisant l'utérus.

Inuits4

 

Les femmes accrochaient des amulettes dans leur parka en guise de protection. Après que les missionnaires eurent condamnés les tatouages, les femmes en reproduisirent les motifs sur leur parka avec des perles de toutes sortes...


25 janvier 2016

Les perles de prière...

Perles de prière

Aujourd'hui le soleil brille dehors^^; il fait oublier que nous sommes en hiver.... J'ai envie de vous parler dans cet article d'une sorte particulière de perles.... Les perles de prière....

On trouve des perles de prière sur des statues remontant jusqu'au 3ème millénaire avant notre ère.

L'hindouisme, religion principale de l'Inde, se divise actuellement en adorateurs de Shiva et en adorateurs de Vishnou.

Perles de Shiva

 

 

Les premiers portent des perles de graines de rudraksha, grand arbre à feuilles persistantes, qui doivent les aider à se débarasser de tous les péchés et à atteindre  le but suprème de la vie humaine. Elles représentent les yeux de Shiva, sont dotées de propriétés électriques et magnétiques. Elles agissent comme stabilisant. La combinaison de différentes perles crée des changements dans la vie de ceux qui les portent.

Perles de Tulsi

 

Les adorateurs de Vishnou, eux, portent des perles de Tulsi, Basilic, associées à l'épouse de Vishnou et considérées comme particulièrement bénéfiques pour la santé. Ces perles sont vendues dans des échoppes, autour des temples hindous, partout sur le territoire.

chapelet bouddha

 

Le jaïinisme et le boudhisme, deux autres religions indiennes, utilisent également les perles de prière. Le boudhisme s'est propagé vers l'est de l'Asie, en Chine, au Tibet. Dans ce dernier pays, les matériaux différent selon les moyens de chacun et la diète invoquée: bois, coquillage, ambre, pierres plus ou moins précieuses,...

chapelet musulman

 

L'Islam, deuxième religion de l'Inde, utilise le chapelet musulman, que l'on dit inspiré du boudhisme. Il se compose de 99 grains, le centième rappelant Dieu. Les matéiruax utilisés sont l'os, l'ivoire, le corail, l'ambre, la cornaline, l'agate, le lapis-lazuli ou le verre....

11 janvier 2016

Les perles d'Afrique de l'Ouest....

Niger3

Aujourd'hui, j'ai envie de vous faire encore voyager avec une histoire de perles, même si celle-ci parle encore des perles de sang.... Après l'Afrique du Sud, j'ai envie de vous emmener découvrir l'histoire des perles de l'Afrique de l'Ouest....

nigeria 1

 

L'Afrique de l'Ouest possède une très ancienne tradition de l'artisanat des perles.... Dès l'arrivée des Portugais, les zones commerciales se déplacèrent de l'intérieur des terres vers les côtes où les Européens établissaient des comptoirs. Les produits transportés sur les navires, dont des perles, étaient échangés contre des esclaves, de l'or et de l'ivoire....

L'industrie, du verre prospéra au Nigeria dès le XIème siècle, qui produisait, et c'est encore le cas de nos jours, des perles en verre tourné. Des portraits anciens témoignent de l'ancienneté de la broderie de perles particulièrement celles en corail dotées de pouvoir divin.

Niger4

 

Les populations de ces régions attribuaient aux perles une valeur spirituelle et les considéraient comme un lien avec les forces suprêmes. Elles décoraient les vêtements et les objets des devins, prêtres et rois. Seuls les rois avaient le privilège de porter les couronnes ouvragées, ornées de perles qui symbolisaient leur charge et les reliaient aux chefs précédents. L'esprit du roi logeait dans sa tête qui devait toujours être couverte.

Chaque roi possédait des couronnes pour des circonstances particulières, dont la pointe renfermait toujours des herbes sensées le protéger, supportant des oiseaux en relief incarnant le pouvoir des femmes de donner la vie.

Niger5

 

Des ateliers spécialisés continuent de créer des vêtements de perles vendus dans tout le pays. Il est intéressant de noter que ce sont les seuls ateliers d'Afrique où les broderies de perles sont réalisées par des hommes....