11 janvier 2016

Les perles d'Afrique de l'Ouest....

Niger3

Aujourd'hui, j'ai envie de vous faire encore voyager avec une histoire de perles, même si celle-ci parle encore des perles de sang.... Après l'Afrique du Sud, j'ai envie de vous emmener découvrir l'histoire des perles de l'Afrique de l'Ouest....

nigeria 1

 

L'Afrique de l'Ouest possède une très ancienne tradition de l'artisanat des perles.... Dès l'arrivée des Portugais, les zones commerciales se déplacèrent de l'intérieur des terres vers les côtes où les Européens établissaient des comptoirs. Les produits transportés sur les navires, dont des perles, étaient échangés contre des esclaves, de l'or et de l'ivoire....

L'industrie, du verre prospéra au Nigeria dès le XIème siècle, qui produisait, et c'est encore le cas de nos jours, des perles en verre tourné. Des portraits anciens témoignent de l'ancienneté de la broderie de perles particulièrement celles en corail dotées de pouvoir divin.

Niger4

 

Les populations de ces régions attribuaient aux perles une valeur spirituelle et les considéraient comme un lien avec les forces suprêmes. Elles décoraient les vêtements et les objets des devins, prêtres et rois. Seuls les rois avaient le privilège de porter les couronnes ouvragées, ornées de perles qui symbolisaient leur charge et les reliaient aux chefs précédents. L'esprit du roi logeait dans sa tête qui devait toujours être couverte.

Chaque roi possédait des couronnes pour des circonstances particulières, dont la pointe renfermait toujours des herbes sensées le protéger, supportant des oiseaux en relief incarnant le pouvoir des femmes de donner la vie.

Niger5

 

Des ateliers spécialisés continuent de créer des vêtements de perles vendus dans tout le pays. Il est intéressant de noter que ce sont les seuls ateliers d'Afrique où les broderies de perles sont réalisées par des hommes....


03 janvier 2016

Les perles des Zoulous.....

téléchargement

Comme vous le savez, ma passion des perles est pire qu'une adiction^^.... Il n'y a ps une journée qui passe sans que je les touche ou les regarde avec toutes leurs formes variées, leurs couleurs infinies.... Aujourd'hui, j'ai décidé de vous parler des perles des Zoulous....

images

 

Le royaume zoulou, qui s'étend au nord-est de la côte australe de l'Afrique, fut fondé au début du XIXème siècle par le roi Shaka. Poursuivant l'oeuvre de ses prédécesseurs, il résussi à rassembler les tribus éparses en une nation forte pour lutter contre le colinialisme européen.

Les perles de troc affluèrent régulièrement dans la région. Pendant des siècles, les commerçants arabes pratiquèrent le troc le long de la côte orientale jusqu'à la baie du Delagoa, échangeant des perles de verre provenant de l'Inde, d'Egypte et de Syrie contre des esclaves, de l'ivoire et de l'or. Des routes terrestres furent ouvertes par les indigènes pour distribuer les marchandises.

Parallèlement les Portugais, puis les Hollandais et les Britaniques cherchaient vers l'ouest des routes maritimes pour le commerce des épices. Ils échangeaient des peres et diverses marchandises contre de la nourriture fraîche pour les équipages.

Arrivant aussi bien de l'est que de l'ouest, les perles ont largement "envahi" tout le sud de l'Afrique. Le roi Shaka les apréciait tant qu'il décréta un droit de péremption sur tout nouveau modèle de perles importé. Toutes les perles lui étaient livrées avant qu'il les distribue pour récompenser ses soldats ou bien pour honorer certaines de ses favorites. Il exerçait un controle strict sur tout le travail des perles, aussi bien au niveau du style, des motifs que du choix des couleurs.

images (1)

 

Les perles n'étaient pas seulement des objets de parure, mais aussi des décorations honorifiques qui marquaient le rang social et indiquaient les mérites des personnes qui les portaient.

Les zoulous ont inventés un véritable langage des perles pour transmettre différents messages, chaque couleur ayant une signification : le blanc désigne la pureté de l'amour, le noir la nuit, le rose la pauvreté, le vert la fertilité, le bleu le ciel... Certaines perles indiquaient également l'âge, le sexe, la situation familiale, le statut, etc., de celui qui les portait. Disposées selon un code dans les objets familiers, elles transmettaient de véritables messages. Les plus fameux étaient les petits panneaux accrochés au collier, réalisés par les jeunes filles qui les offraient ensuite à l'élu de leur coeur. Le garçon offrait des perles en vrac au amies de la jeune fille, l'objet finit transmettait un message codé par la disposition, les couleurs et la nature des perles. Vers le milieu du XIXème siècle, les perles devinrent ainsi essentiellement un moyen de communication entre les amoureux. Les différentes tecniques de broderie étaient élaborées à la cour par les femmes et les jeunes filles qui les diffusaient dans tout le royaume lorsqu'elles partaient s'installer dans d'autres après leur mariage.

images (2)

 

Ce n'est qu'à la disparition des rois zoulous t sous l'influence des Européens que le travaild des perles se diversifia, chaque tribu pouvant alors laisser libre cours à sa créativité.

De nos jours, la tradition des ouvrages en perles est toujours très vivace, particulièrement dans les uniformes de danse ou pour des manifestations où le costume traditionnel est de rigueur. D'autres part, les ornements de perles sont une source non négligeable de revenus pour les femmes qui les ont réalisés et les vendent au cours de ces manifestations...

images (3)