09 mai 2016

Les perles en Océanie....

Tahiti

Comme chaque lundi, je vous propose de poursuivre notre petit voyage au pays des perles^^.... Aujourd'hui, nous partons pour l'Océanie^^....

Tahiti2

 

L'Océanie est un vaste continent composé d'un très grand nombre d'îles, dont les principales sont l'Australie, la Nouvelle-Zélande, Hawaï et celles de l'archipel polynésien.

Toutes les perles utilisées dans ces régions sont réalisées avec des matériaux naturels, le plus souvent des coquillages entiers ou découpés, des graines, de la pierre. Même si, dans certains ouvrages, on trouve parfois des perles achetées, elles n'ont jamais eu beaucoup de considérations.

Il existe peu de broderies de perles, les coquillages et perles étant surtout enfilés en colliers, puis enroulés autour des objets ou cousu sur un textile en fibre tissées.

Papuasie

 

En Papouasie-Nouvelle-Guinée, de fastueux costumes associent coiffes de plumes et larges parures de cauris, vêtements parsemés de coquillages et de graines, pagnes garnis de franges de perles.... Des ceintures brodées en filet avec des perles de corail servaient aussi de monnaie d'échange.

A Tahiti, des morceaux de coquillages nacrés étaient accrochés aux costumes de deuils. Ils produisaient un léger cliquetis destiné à effrayer les esprits.

Enfin, en Australie, les Arborigènes portent des colliers ou ils mélangent coquillages, roseaux et graines. On a retrouvé la trace de ces bijoux dans des sites funéraires datant de milliers d'années. Les "perles" de graines ou de bois peuvent être décorées de motifs ethniques avant d'être enfilées.

Les longs rangs de coquillages portés en colliers multiples sont caractéristiques des îles polynésiennes....


23 mars 2016

Les perles en Océanie et Extrême-Orient...

Perles de Polynésie

Je suis heureuse de vous retrouver pour vous conter une nouvelle histoire de perles et autres.... Auourd'hui, je vous emmène en Extrème Orient et également en Océanie....

 

Perles du Japon

 

Les régions que l'on nomme Extrême-Orient et Océanie s'étendent au sud -est de l'Asie et au sud de la Polynésie et englobent des pays aussi différents que le Japon, la Chine, l'Australie, toutes les îles polynésiennes. Les cultures de ces peuples sont très différentes.

D'aussi loin que permettent de remonter les documents, il apparait que les perles sont présentes partout à l'intérieur de cet ensemble géographique. On en trouve une multiplicité : perles fines, perles de corail, perles d'argent, perles de prières, pépites, os et graines.... Comme dans beaucoup d'autres régions du globe, les perles étaient et sont toujours un témoin de la condition sociale de la personne qui les porte et sont parfois remplacées, ou associées, par des cauris ou des graines aux formes différentes. On a ainsi découvert des perles dans les tombes impériales en Chine. Elles peuvent être cousues sur tous les éléments des costumes ou bien, au contraire, portées en colliers, en turbans, en coiffes, etc. Les perles ornaient également des tentures richement brodées.

perles Thaïlandaise

 

Cette longue tradition se retrouve encore de nos jours. La Chine est ainsi le premier producteur de perles semi-précieuses taillées à partir des pierres importées de perles et de porcelaine peinte.

Le Japon, lui, possède une production abondante de perles en verre ou en plastique qui représentent les motifs traditionnels, ainsi que de semences ou d'imitations de perles. Le Sud-Est asiatique, quant à lui, travaille l'argent, notamment le Vietnam, la Thaïlande et Bali. Ces pays produisent des perles aux formes variées dont le décors s'inspirent des traditions hindouistes et boudhistes....

12 octobre 2015

Les perles du Kenya

E041aB

J'adore utiliser les perles de rocailles, elles permettent de faire des choses fines et donnent souvent une touche délicate dans une créations^^... On peut les tisser, les coudre, les enfiler, les broder.... Ce sont souvent aussi les perles que l'on retrouve à travers le monde comme vous avez pu le constater depuis que je vous conte des histoires de perles.... Aujourd'hui, c'est l'histoire des perles du Kenya que je vous propose de découvrir^^.... Alors, installez-vous confortablement et préparez-vous au voyage^^....

 

Bijoux (1)

Le Kenya s'est particulièrement spécialisé dans l'exploitation de deux sortes de perles : les perles anciennes en oeuf d'autruche et les perles modernes en os teint.

 

Les perles en oeuf d'autruche sont connues au Kenya depuis fort longtemps : la coquille est débitée en petits fragments, que l'on perce pour les enfiler et les polir ensemble pour leur donner la même forme. Elles sont utilisées aussi bien en bijoux que cousues sur des vêtements ou tissées. Elles embellissaient les capes et les jupes de cuir, et associées aux cauris sur les tabliers pubiens, elles étaient emblème de fertilité. Des cerces de perles sur les capes des jeunes filles indiquaient leur célibat, leurs jupes étant ornées de coquilles.

German-expo-goes-to-Kenya

La plupart des perles d'os décorées proviennent aussi du Kenya, où elles sont fabriquées à partir d'os de gros bétail : les os sont mis à bouillir pour être plus facilement débarrassées de tout reste de chair, blanchis, puis coupés en bandes et enfin en morceaux de la taille des perles. Le trou central est comblé par une rondelle de bois percée qui permet un enfilage stable. Glissées sur des tiges rigides, les perles sont meulées au tour jusqu'à ce que leur surface soit suffisamment lisse pour y appliquer de la cire à batik en dessins géométriques reprenant des motifs traditionnels. Les perles sont ensuites teintes en noir, puis, lorsque la teinture est bien sèche, la cire est grattées pour laisser apparaître l'os clair et nu. Les perles sont de nouveau polies avant d'être enfilées....

kenya1

Posté par Bijouxdarlaxav à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

10 octobre 2015

Les perles des Massaïs....

bijoux-ethniques-massai-400x500

On dit que la musique uni les peuples... je me demande parfois si les perles ne les unissent pas aussi^^.... Ces perles auxquelles ont à accordé tous les pouvoirs.... Qui ont servies à embellir mais aussi, malheureusement, à mettre des hommes en esclavage..... Aujourd'hui, je vous conte l'histoire des perles des Massaïs....

 

B_137_massai

Les Massaïs sont des pasteurs nomades établis entre le Kenya et la Tanzanie. Leur haute stature leur permet d'arborer des tenues toujours très riches : bijoux, peaux d'animaux, coiffes imposantes..., qui témoignent de leur courage, de leur statut ou de leurs victoires. Depuis le XVIIIème siècle, les femmes massaïs fabriquent des bijoux particulièrement colorés à partir de perles de troc.

 

220px-Massaï_women

Les broderies de perles des peuples nomades se reconnaissent aux languettes de cuir rigide, d'aluminium ou d'os, intercalées entre les rangs de perles dans les colliers, ou aux morceaux de cuir qui servent de support aux mosaïques géométriques des lourdes boucles d'oreilles portées uniquement par les femmes mariées. Chaque couleur possède un sens : le bleu par exemple évoque Dieu et le Ciel, le vert évoque la paix et la végétation. Les premiers ouvrages n'utilisaient pas les perles jaune et orange, qui n'ont fait leur apparition que bien plus tard.

 

Maasai

Les Massaïs ont maintenus leurs traditions. Au cours de leur vie, les hommes franchissent des étapes différentes, marquées par des cérémonies grandioses au cours desquelles ils portent de magnifiques parures : chemise brodées, manches de couteau, gourdes, tabatières, etc. Lors de ces cérémonies, les femmes portent également une accumulation de parures de perles indiquant leur rang, leur âge et leur clan.

Les cauris, symbole de fertilité comme dans de nombreuses autres régions, sont associés aux perles. Dans les zones où ils ont été apportés par les commerçants itinérants, ils servent souvent aussi bien de décor que de monnaie....

Les-femmes-Massai-au-coeur-de-la-collection-de-sandales-Pikolinos

28 septembre 2015

Les routes commerciales des perles en Afrique...

vue_generale_longue

Je vous ai déjà parlé de mon sentiment sur les perles de sang, celles qui servaient à obtenir des esclaves africains.... Ceux qui devenaient sur les livres de bord des bateaux négrier "le bois d'ébène"... Quand je les regarde, j'ai toujours ce même sentiment contrasté de peine et d'admiration envers ces perles.... Mais aujourd'hui, je vais vous conter l'histoire des routes commerciales des perles en Afrique....

 

perle_moderne_africaine

L'Afrique est un continent de contrastes : sa végation varie des forêts équatoriales aux déserts rides, des hautes montagnes à la savane. Les peuples, eux aussi, sont très différents, allant des tribus de chasseurs aux sociétés les plus évoluées.

Malgré les barrières naturelles que constituent les déserts et la jungle, des routes commerciales intérieures et côtières ont de tout temps reliés ces territoires qui auraient pu sans cela rester fortement isolés.

Déjà en 2300 avant Jésus Christ; l'Egypte faisait du commerce à partir des ports de la mer Rouge et par voie terrestre jusqu'à l'Afrique de l'Ouest et au sud du Soudan pour y récupérer de l'or.

Les Phéniciens établirent des comptoirs sur la Méditerranée, où ils fabriquaient et vendaient des perles. Les Berbères, partant du nord-oues de l'Afrique, ouvrirent des routes commerciales à travers le Sahara vers le Soudan, le Maroc, la Tunisie et la Lybie. Lorsque les Romains envahirent l'Afrique, ils prirent le contrôle des routes commerciales et introduisirent le chameau chez les Berbères, ce qui les aida à étendre leur réseau d'échanges. Avec la conquête du Maghreb par les Arabes en 705 et l'essor de l'islam, le commerce ce propagea dans toute la région, puis de l'Espagne à l'extrème sud du Mali.

Au milieu du XVème siècle, l'actuel Mali étendit son influence dans la savanne, le fleuve Niger servant de moyen de transport. Les perles indiennes et les cauris, traversèrent alors le Sahara depuis la côte orientale.

 

perles-2

Pendant près de 2 000 ans, les marchands arabes et indiens ont pratiqué le troc sur la côte orientale de l'Afrique. Au cours de la période romaine, les perles de verre du Bassin méditéranéen arrivèrent en Chine et en Corée. Les perles de verre du sud de l'Inde devinrent l'article de négoce le plus important dans la zone du Pacifique. Au Moyen-Age, l'islam propagea sa doctrine et son commerce jusqu'au Pakistan, vendant et échangeant des perles de différentes provenances dans toute la région. Des perles de verre et de céramique venant de Perse furent importées en Afrique orientale puis occidentale à parti du IXème siècle. Les vents de l'océan Indien, alizés et vents de la mousson qui soufflaient en sens contraire, permettaient aux navires de faire le voyage dans les deux sens chaque année.

Dans le sud de l'Afrique, malgré la navigation dageureuse, le commerce des perles, échangées contre de l'or, se développa fortement. Les marchandises entraient en Afrique par les ports puis pénétraient à l'intérieur grâce aux populations qui les revendaient. Le croisement de toutes ces routes, aussi bien terrestres que maritimes, tout autour de l'Afrique, explique la dispersion des perles à travers tout le continent.

Au XVIème siècle, les européens commencèrent à parcourir la côte occidentale de l'Afrique. Les Portugais furent les premiers. Ils voulaient ravir le marché de l'or aux Arabes et trouver une route maritime veers les Indes. Bientôt rejoint par les Français, les Hollandais, les Allemands et les Anglais, ils établirent des forts commerciauxle long de la côte, dans lesquels ils apportèrent des produits manufacturés, dont les perles....

lot-de-10-bracelet-plastiques-avec-perles