24 septembre 2015

Les perles de verre à facettes...

pfc0277

Il existe de nombreuses perles différentes pour faire les créations et ce n'est pas évident de s'y retrouver... Souvent les gens en connaisent deux ou trois et je dois avouer qu'à mes débuts, je n'en savais pas beaucoup plus que vous^^... Et oui^^, j'ai été débutante aussi^^.... Et comme le dit si bien Gabin dans sa chanson, plus le temps passe et plus je sais que je ne sais pas^^.... La plupart des perles de verre à facettes sont aujourd'hui produites, pour l'Europe, en Autriche et en République Tchèque. Elles sont taillées à la main, à la machine ou polies par le feu.

 

149763_1YATVM61SQI1XUP25NIKE4MUTYRCT5_swarovski_H131657_L

Les perles de Swarowski sont les plus célèbres. Daniel Swarowski est le précurseur de la production en masse de perles et pierres à facettes. Né en Bohême, où il étudie l'art de tailler les pierres, il invente en 1883 la première machine à tailler automatiquement les pierres précieuses et le cristal. Il définit des formes standardisées très précises et des règles de taille qui permettent d'obtenir une perfection optique, une profondeur maximale et une clarté jusqu'alors inégalées. La Compagnie Swarowski crée et produit des objets en verre pour la joaillerie depuis lus d'un siècle et exerce un contrôle strict de la production. Ce sont les perles les plus chères.

 

Boheme

Les perles de Bohême ont une fabrication qui remonte à plus de 300 ans. Elles sont de bonnes qualité, taillées à la machine et moins chère que les perles de Swarowski. Synonymes de qualité et d'originalité, elles offrent un bon rapport qualité prix.

 

$_35

Les perles polies par le feu, quant à elles, proviennent de la taille la moins coûteuse. Les perles pressées et remuées dans un container chauffé, ce qui produit les facettes. Les arêtes n'étant pas aussi nettes ni les facettes aussi lisses, elles renvoient donc moins bien la lumière, mais leurs prix est bien plus abordables. Elles sont principalement produites en République Tchèque.

 


22 septembre 2015

Les perles en Russie....

Le temps gris n'est pas mon préféré, mais il faut bien en passer par là avec l'arrivée de l'automne.... Aujourd'hui, je regarde mes perles et j'ai envie de vous offrir un nouveau petit voyage à travers les pays du monde pour vous faire découvrir une nouvelle histoire de perles... Aujourd'hui, j'ai envie de vous emmener découvrir l'histoire des perles en Russie....

 

costume-russe_coton_bl_1375696604

Les grands fleuves qui traversent la Russie ont toujours constitué une réserve de perles d'eau douce et, dès le Xème siècle, e travail des perles étaient bien installé en Russie. Les grosses perles servaient pour la joaillerie, les plus petites pour la broderie, cousues sur des vêtements et des coiffes. L'Eglise percevait un impôt annuel sur ces activités, payé en perles, qui servaient ensuite d'ornement sur les vêtements sacerdaux et les icônes.

Comme dans un nombre d'autres pays européens, la broderie de perles s'est développé avec l'exportation massive de perles de Venise, puis de Bohême. Au XVIIIème siècle, elles servirent à composer de grands panneaux représentant des paysages, des fleurs et des oiseaux, et s'ajoutèrent peu à peu aux perles de nacre des vêtements religieux. La facilité à se procurer perles et fils entraîna, comme ailleurs, une certaine vulgarisation du travail, qui devint pour les femmes les plus aisées un passe-temps ou un artisanat destiné à la vente par les commerçants.

 

chemise-russe_48_1375283507

Outre la fabrication de quelques objets domestiques, les perles servaient à décorer les costumes régionnaux, perles de nacre pour les plus riches, perles de Venise pour les autres, à fabriquer des coiffes en forme de couronne ou à tisser des colliers. Les vêtements de fête, aussi bien masculins que féminins, étaient embellis de perles colorées. Dans les environs de Moscou, les femmes portaient des toques garnies de perles et de rubans de perles tissés, des plastrons, des colliers ou des ornements de cheveux.

L'industrie des perles est toujours productive en Russie, aussi bien pour la haute couture que les objets plus traditionnels....

mini_10040704543367272

Posté par Bijouxdarlaxav à 14:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

10 septembre 2015

Les perles d'Ukraine

938a79f1014d6991a9dfef04b61d19c9

Tout ce qui tourne autour des perles me fascine depuis toujours^^... Le souvenir de ma grand-mère qui aimait me raconter les histoires des deux ou trois bijoux qui lui venait de sa mère est encore dans ma mémoire.... J'aime cette idée que les gens mettent un peu d'eux-même dans les bijoux qu'ils portent, leur donnant ainsi une âme.... Aujourd'hui c'est celle des perles d'Ukraine que je vais vous conter....

 

habits_nationauxDepuis que l'Ukraine est sortie de l'Union Soviétique, les artisans de perles peuvent de nouveau s'adonner à leur activité avec bien plus de liberté, et de belles pièces traditionnelles cachées pendant toute la tentative d'unification refirent leur apparition. Les colliers de perles de corail ou de terre cuite faisaient traditionnellement partie du costume national, alors que les broderies de perles étaient peu répandues dans ce pays.

 

06570-LRGDes colliers, appelés "Gerdany", furent réalisés au Moyen Age avec des perles de verre fabriquées sur place. Après les invasions XIIème siècle, leur secret de fabrication s'est perdu et leur fabrication a cessé juqu'au XVIIème siècle, où la production en série et l'explortation des perles de Venise puis de Bohême a remis la broderie de perles au goût du jour. Au XIXème siècle, elle était devenue un élément reconnu du costume régional.

Bien que la plupart des broderies de perles soient regroupées sous l'appellation de "gerdany", ce terme désigne de longs colliers orné d'un médailon central. D'autres colliers sont fait de bandelettes de perles portées en tour de cou ou comme rubans à chapeau, ou se présentent sous forme de collerettes dentelés.

 

07911-LRGDans le sud-ouest de l'Ukraine, les perles étaient cousues par-dessus ou la place de broderie sur les chemises traditionnelles des femmes. Les gilets portés les jours de fêtes aussi bien par les hommes, en plus des broderies de laine, étaient enrichis de perles. Les jeunes femmes se nouaient les cheveux de tresses de paille garnies de perles. Les mariées portaient de nombreux "gerdany" et se nouaient les cheveux à l'aide de ruban perlés....