30 mai 2016

Les Indiens de l'Arctique....

Inuits

Et oui, nous sommes lundi aujourd'hui et, comme chaque semaine, je vous propose de me suivre en voyage^^.... Aujourd'hui nous allons découvrir l'histoire des perles chez les Indiens de l'Antartique....

Inuits2

 

Le sol de l'Antartique étant en permanence gelé, la terre n'est en conséquence pas très propice à l'agriculture et les seuls moyens de se nourrir résident dans la chasse des mammifères terrestres et marins ainsi que dans la pêche.

Toutes les populations de ces contrées possédaient donc ainsi la matière première pour tailler des perles dont ils garnissaient leurs vêtements : perles d'os et perles d'ivoire cousues sur les vêtements de peau ou de fourrure qu'ils superposaient. Jadis, les vêtements étaient confectionnés à partir des matériaux fournis par la faune : caribou, phoque, loup, renard arctique, ours polaire.... La fourrure de lièvre arctique servait à réaliser les bordures des vêtements des enfants.

Inuits3

 

La faune marine et terrestre, très abondante autour du détroit de Béring, à provoqué l'installation de populations dans ces régions. Les marchands de fourrure, venus de Russie, apportèrent des perles de verre chinoises et européennes en Alaska pour les troquer contre des peaux, perles qui furent très rapidement incorporées aux motifs traditionnels.

Les vêtements qu'endossent les habitants pour se protéger du froid sont aussi un bon moyen pour reconnaitre le sexe et le lieu de naissance de la personne qui les porte : la parka féminine avait une poche dans le dos pour transporter le bébé, avec sur le devant une incrustaion de fourrure symbolisant l'utérus.

Inuits4

 

Les femmes accrochaient des amulettes dans leur parka en guise de protection. Après que les missionnaires eurent condamnés les tatouages, les femmes en reproduisirent les motifs sur leur parka avec des perles de toutes sortes...