LOULOU DE LA FALAISE2

Tous les couturiers ont un jour une muse, une personne qui les inspire et les pousse au-delà de leur génie. Il en est de même pour tous les artistes, quels qu'ils soient... Yve Saint Laurent a eu un grand amour, Pierre Bergé, qui l'a toujours soutenu et à toujours cru en lui mais il a aussi croisé la route de Loulou de la Falaise qui l'a accompagnée durant trente ans et a développé encore plus son génie déjà immense. Toutefois, je vous propose de découvrir que Loulou de la Falaise était en réalité bien plus que sa simple muse....

 

LOULOU DE LA FALAISE

 

Le 4 mai 1948 est née à Londres Louise, Vava, Lucia, Henriette le Bailly de la Falaise qui sera connue sous le nom de Loulou de la Falaise d'Alain le Bailly de la Falaise, français, et de Maxime de la Falaise, Irlandaise et qui est le mannequin et la muse d'Hubert de Givenchy et d'Elsa Schiaparelli. Très vite ses parents divorcent et elle se retrouve à l'âge de sept ans en pension. Ce sera l'une des nombreuses écoles ou Loulou ira mais d'où elle sera expulsée à cause de son côté rebelle et indiscipliné. Elle finira par aller retrouver sa mère à New York et va côtoyer de nombreuses célébrités dont Andy Warhol. A dix neuf ans, elle épouse Desmond FitzGerald, un Irlandais, mais le mariage ne durera pas car Loulou s'ennuie à mourir dans son château, ils divorceront donc un an plus tard tout en restant bons amis. En 1968, lors d'un séjour à Paris, elle fait la connaissance d'Yves Saint Laurent au cours d'un thé particulier offert par un ami commun. Le couturier est fascinée par Loulou qui est tout son contraire; en effet, elle est un véritable tourbillon de joie et de liberté. Ils deviennent amis et en 1970, il lui propose de venir travailler pour lui, dans sa maison de couture. En 1977, elle épouse Thaldé Klossowski deRola, le fils du peintre Balthus dont elle aura une fille Anna, filleule d'Yves Saint Laurent en 1985. Quand le couturier prend sa retraite, elle va lancer sa marque de bijoux en février 2003 et en 2008, elle va collaborer avec Home Shopping Network pour les bijoux et accessoires et avec Asiatides pour des objets de décoration. Le 5 novembre 2011, Loulou de la Falaise disparaît à Gisors, des suites d'un cancer. C'est la fin d'une époque qui disparaît avec elle.

 

LOULOU DE LA FALAISE3

 

Quand elle rencontre Yves Saint Laurent, elle apporte avec elle un vent de folie, de rire, de bonne humeur et de liberté ce qui oblige le couturier à sortir de sa zone de confort. Elle est longiligne, entourée de folie avec son allure gypsy chic, tout ce qui va éblouir Yves qui souffre d'une timidité maladive. Avec Loulou, il découvre une vie où l'on se lève à l'heure du thé et où l'on fait la fête jusqu'au bout de la nuit, souvent avec de l'alcool et des paradis artificiels et devient donc, avec elle, un enfant terrible. De plus, il est fasciné par son instinct au niveau des vêtements et son élégance bien à elle qu'elle crée avec ses bijoux. Il décide d'en faire sa muse et la fait donc entrer dans sa maison de couture. Au début, elle s'amuse à jouer les mannequins mais elle papillonne un peu partout, proposant au couturier de dissocier les matières et en ajoutant des accessoires, comme les chapeaux, et des bijoux. Il décide alors de la nommer directrice du pôle "Maille et accessoire" où elle va donner libre court à sa créativité dans les accessoires et les bijoux. Elle produira deux milles pièces par an qu'elle associera à chaque fois aux modèles créés par Yves Saint Laurent.

 

LOULOU DE LA FALAISE4

 

En effet, le style de Loulou de la Falaise est vraiment unique. Elle tient son sens de l'élégance de sa grand-mère, Rhoda Pike et de sa mère, Maxime. Elle associe sans soucis les fripes, les vêtements haute couture, les bijoux fantaisie et les accessoires de luxe; tout ceci lui donne un air gypsy qui lui va comme un gant. Les bijoux qu'elle crée sont à son image, précieux et colorés; ils définissent l'allure d'une femme. Elle disait d'ailleurs souvent que si l'on a pas le temps de se changer pour une sortie, il suffit de retirer sa veste et d'ajouter des bijoux pour être prête. Elle adore travailler l'or, l'argent, la pâte de verre et n'hésite pas à associer tout ça avec des colliers ou des bracelets en bois. Elle dessine chacune des pièces qu'elle imagine selon son humeur ou suivant les saisons. Ses collections ont toutes un thème comme, par exemple, "Les fleurs du mal" inspiré de Beaudelaire ou "Rêve d'un soir d'été". Tout l'inspire pour créer et donner à un ensemble un look fantaisie glamour. La forme des pièces, les couleurs choisies, les alliances entre les différents matériaux lui évoquent un endroit qu'elle aime, lui remémore un voyage qu'elle a fait. Elle traduit ses émotions ou les images qui lui restent en mémoire à travers tout ce qu'elle crée comme les chapeaux, les colliers, les bracelets, les bagues ou les boucles d'oreilles. Mais surtout, elle crée pour toutes les femmes; elle n'a pas d'égérie ou de muse, pour Loulou toutes les femmes sont différentes et peuvent porter ses créations pour apporter des touches de couleurs et de fantaisie. 

 

LOULOU DE LA FALAISE5

 

Pour résumer, Loulou de la Falaise était une femme joyeuse, fantaisiste et libre qui avait de multiples cordes à son arc. Toute sa vie a été un éternel tourbillon où elle faisait de grands repas à partir de rien ou de magnifiques bouquets avec les fleurs de son jardin. Elle a fait de sa vie un tourbillon de création, montrant à toutes les femmes que l'on pouvait être unique avec peu et surtout être libre de se créer son propre style. En un mot, elle a permis à chaque femme d'être une Loulou de la Falaise avec chacune notre style et notre fantaisie; alors pourquoi s'en priver....