CARNAVAL

 

C'est une période de l'année que petits et grands attendent avec impatience, le Carnaval. Le moment où durant une journée ou plusieurs jours, on peut se déguiser, rire, danser et défiler dans les rues au son des fanfares. Une période où l'on peut-être quelqu'un d'autre.... Mais d'où nous vient cette tradition ?

 

CARNAVAL2

 

L'ancienne Babylone, au IIème siècle avant Jésus-Christ, avec les fêtes de Sacées, autorisait durant cinq jours l'inversement des rôle entre les maîtres et les esclaves. Les Romains avaient les Calendes de Mars qui symbolisait la fin de l'hiver où tout était permis. C'était une période rude car les gens puisaient dans leurs dernières réserves. Quand le christianisme est apparu, cette fête fut remplacée par le Carême symbolisant les 40 jours que Jésus a passé dans le désert. C'est au XIème siècle que le carnaval comme on le connait est apparu à Venise conservant cette idée de mélange du statut social. L'anonymat des participants a été renforcé avec l'apparition des masques au XIIème siècle. Au XVIème siècle, les costumes associés à la Comédia d'El Arte sont nés, permettant ainsi de reconnaître les personnages comme Arlequin, Colombine ou Polichinel. Durant cette période, on consomme des crêpes, des gaufres ou des beignets. En France, les carnavals célèbres sont celui de Dunkerque avait le lâché de hareng, le carnaval de Nice avec son défilé de chars fleuris et celui de Menton qui célèbre la fête des citrons.

 

CARNAVAL3

 

Le carnaval de Rio, quant à lui, connaît une grand influence Africaine avec les esclaves venus d'Afrique de l'Ouest et l'Ouganda qui ont amenés la samba. Ils portaient alors des masques en plumes, os, herbes, pierres et autres matériaux qui servaient à évoquer les dieux et ainsi chasser les mauvais esprits. Cette période de fête leur permettait de trouver un peu de réconfort dans cette grande période d'adversité. Les musiciens fondent également des clubs et des associations, qui engloberont la danse en 1917 créant ainsi la naissance des écoles de samba. Chacune met un an pour créer les costumes et les chars qui participeront au grand défilé dans le sambodrome. Les écoles seront évaluées par un jury qui les notera sur la qualité des danseurs, la richesse des chars, la beauté des costumes, la pertinence du thème et l'harmonie du défilé. 

 

CARNAVAL4

 

Le carnaval de Venise, quant à lui, date du XIème sièlce. En 1094, le doge Faliero le mentionne dans une charte. En 1269, le déguisement est autorisé et en 1296, le Sénat définit la veille du Carême comme jour de fête. Ce carnaval est symbolisé par la joie de vivre, le faste, l'ardeur, l'harmonie des couleurs et l'émulation du luxe. En effet, c'est la période où la République Aristocratique devient démocratique, où tout le monde peut parler librement et où les riches peuvent afficher leurs bijoux, ce qu'ils ne pouvaient faire que lors de fêtes officielles. De plus, les jeunes garçons lançaient des oeufs parfumés sur les plus belles jeunes filles. Déjà, à cette époque, les étrangers venaient participer et profiter de cette période de liesse et de liberté qui permettait d'enfreindre tous les interdits. Au XIXème siècle, le carnaval fut interdit par Napoléon avant de réapparaître de manière plus discrète. Il perdura au fil du temps et retrouva, en 1970, le retour du lancé d'oeufs parfumés. En 1980, le carnaval est officiellement rétabli et renoue avec le succès qui augmente d'année en année durant 10 jours.

 

CARNAVAL6

 

Qui aurait pu prévoir que la fête des Sacées aurait connu une telle histoire et verrait de multiples pays de par le monde voir des défilés dans ses rues, perpétuant ainsi la magie de devenir qui l'on veut durant une journée ou plus sous le couvert de l'anonymat du costume et du masque...