CHANDELEUR1

Dimanche nous avons fêté la Chandeleur avec son cortège de crêpes que l'on garni selon ses envies au fil des régions et des traditions. Une occasion de réunir la famille et les amis autour d'une préparation simple et savoureuse que tout le monde aime, petits et grands. Suivant les régions, la préparation est à base de faine de froment ou de sarrasin et aromatisée de fleur d'oranger ou d'alcool. Mais d'où nous vient cette coutume en accord avec les premières fleurs et le début du renouveau de la nature? Peu le savent mais, une fois de plus, elle nous vient de la nuit des temps... Je vous propose aujourd'hui d'en découvrir l'histoire....

 

CHANDELEUR3

 

Tout d'abord, on retrouve son origine dans les peuples Celtes. Et oui, une fois de plus, une de leur tradition a traversé les époques et est parvenue jusqu'à nous. Ce peuple fêtait la Fête d'Imbolc le 1er février qui permettait la purification de l'eau mais servait également à s'assurer fertilité et prospérité avec le retour au beaux jours et à la vie. A cette occasion, ils préparaient une galette ronde qui faisait penser au soleil.

 

CHANDELEUR2

 

A l'époque des Romains, il y avait la Fête du dieu Pan, appelé également Festa Candelarum qui veut dire Fête des Chandelles, qui se déroulait de nuit. Le peuple romain parcourait alors les rues de la cité avec des flambeaux. En 472, le Pape Gélase s'inspira de cette tradition pour en faire une Fête religieuse symbolisant la présentation par Marie de son fils Jésus au temple. Il garda la coutume de parcourir les rues de la ville avec des cierges pris dans les églises et que l'on devait garder allumer jusqu'à sa demeure si l'on voulait connaître prospérité au cours de l'année. Il était alors offert des crêpes dans les églises à tous les pèlerins faisant la procession.

 

CHANDELEUR4

 

Une tradition s'ajouta alors, la 1ère crêpe devait être préparée avec une pièce en or dans la main droite. Une fois cuite, on la roulait sur la pièce puis la famille faisait une procession pour aller déposer cette crêpe sur le haut de l'armoire de la chambre afin d'attirer richesse et prospérité sur toute la famille. La crêpe n'était changée qu'à la chandeleur suivante. On réalisait ces crêpes avec le sarrasin ou le froment de l'année précédente afin de demander de bonnes récoltes dans les champs. C'était une préparation que tout le monde pouvait faire puisqu'elle ne nécessite que de l'eau, de la farine et des oeufs, souvent le peuple en avait encore dans sa demeure.

 

CHANDELEUR5

 

Suivant les régions, on la prépare à base de sarrasin ou de froment et on la garnit de confiture, de sucre, de chocolat fondu,etc. Il faut avouer que ce dessert convient également à un repas et que, de nos jours, on n'attend plus la Chandeleur pour en déguster soit en plat, soit en dessert...