DSC037481

Nous avons tous porté dans notre vie, à un moment ou à un autre, une broche, un badge ou un pin's, que ce soit sur un vêtement ou un sac.... Mais d'où viennent ces choses que l'on épingle ainsi sur un turban, une veste, une robe avec négligence ou par passion.... Je vous propose d'en découvrir l'histoire....

 

FIBULE

 

Dès l'âge du bronze, on retrouve des bijoux munis d'un corps, plus ou moins travaillé, monté sur une épingle... Tandis que les Egyptiens, les Assiryens et les Crétois ne l'utilisent pas, les Mésopotamiens et les Hitites s'en servaient dans certaines classes. Les Mycenniens seraient ceux qui l'auraient introduite en Europe dès le milieu de l'âge du bronze, permettant ainsi aux Etrusques, Grecs, Romains et Celtes, qui eux, l'utilisaient sans retenue. Elles permettaient ainsi de connaître le statut dans la société de la personne les portant. Ces fibules représentent souvent des objets de leur culte, des oiseaux, des animaux marins ou des bâteaux. Suivant les époques, elles sont en métal, en fer, en bronze, en argent ou en or. On retrouve des fibules jusqu'au Moyen-âge ou la fibule disparaît et fait place aux broches comme on les connaît de nos jours. Pour les rois et les reines, ces broches sont en matières précieuses, souvent ornées de perles ou de diamants. 

 

BADGE

 

C'est en 1860, lors de l'élection d'Abraham Lincoln qu'apparaît le tout premier badge, il est alors produit en 22 exemplaires.Il faudra attendre 1896 pour que la société " Whitehead and Hoag" commercialise le badge en utilisant un matériau apparu quelques temps plus tôt : le celluloïde. Il explosera dans les années 1960 en ornant les blousons noirs qui lui donneront ses lettres de noblesses; les hippies, bien avant les punks et les anarchistes, vont lui donner toute son utilité. Le badge est bon marché, personnalisable, ce qui va aider à son développement et son expansion. Toutefois, les années 1990 verront sont déclins, il deviendra ringard de le porter mais les années 2000 voient sa renaissance. Il est redevenu un accessoire tendance et très mode; on le porte sur un vêtement ou un sac au fil des saisons.

 

PIN S

 

Un petit frère au badge apparaît en 1968 pour une publicité de l'ORTF, c'est le pin's qui se distingue par sa forme, qui est celle d'une punaise que l'on maintient par un petit papillon à l'arrière mais son vrai lancement à lieu en 1987 pour Roland Garros. Il est fait en métal, en bois, porcelaine ou en plastique; il est émaillé ou non. Dans les années 1990, il disparaît doucement pour devenir un objet de collection.Toutefois, il est toujours produits, surtout pour des évènements sportifs ou culturels; parfois encore pour des sociétés.

 

DSC0374912

 

Comme on peut le voir, depuis la nuit des temps, on porte ce bijou qui est le seul à être proche du visage mais n'est pas caché. En effet, elle se porte de mille façons, se prétant ainsi à mille combinaisons. C'est un bijou de parade mettant en valeur la tenue....