Après une longue absence, je reviens enfin vous faire partager mon univers. Aujourd'hui, c'est une histoire de perles et autres que je viens vous conter...

De nos jours, il est habituel de sortir en portant des bijoux que l'on adapte à sa tenue et à l'occasion comme un dîner, le travail ou un mariage.... D'aussi loin que l'on se souvienne, on a toujours parlé de bijoux dans l'histoire depuis la préhistoire. Je vais donc vous parler de la parure la plus vieille du monde : une parure en serres d'aigle datant de cent trente mille ans.

PARURE NEANDERTAL

 

 

Les hommes préhistoriques portaient des parures pour différentes raisons, selon les paléonthologues :

- Tout d'abord dans les rites funéraires en parant ses morts de bijoux qu'il emportait dans la mort, lui laissant ainsi ses attributs pour l'autre monde.

- Ensuite comme distinction sociale, définissant ainsi le statut de la personne au sein de son clan, mais également s'il était     enfant, pubère, célibataire ou marié.

- Enfin comme un moyen de communication. En regardant la parure porté, l'homme préhistorique pouvait ainsi savoir beaucoup de choses sur la personne en passant par-dessus la barrière éventuelle du langage....

 

Les bijoux étaient souvent des bracelets et des colliers composés de coquillages ou de petits os enfilés et portés sur la personne ou, au contraire, cousus sur les vêtements. Il suffit de regarder au microscope l'usure des objets retrouvés pour savoir s'ils étaient cousus ou portés, suivant l'usure faite.

 

PARURE NEANDERTAL2

 

 

Cette parure a été retrouvée sur le site néandertalien de Kaprina en Croatie. Elle est composée de huit serres d'aigles mesurant jusqu'à trois centimètres et portant des traces de coupe, polissage et d'abrasion ne pouvant être attribuées qu'à l'homme.

Trois des plus grandes serres portent même des traces d'encoches faites aux mêmes endroits et permettant donc de les emboiter. Elles devaient être enfilées sur un lien fait en végétaux ou en tendon animal pour créer le bijou qui devait être soit un bracelet, soit un collier. 

De plus, le fait que les serres proviennent d'au moins trois oiseaux différents montrent que le créateur a dû les collecter patiemment, choisissant ainsi les plus belles afin de réaliser sa création...

 

PARURE NEANDERTAL3

 

Devant un tel désir de perfection dans la création de cette parure, force est de constater que l'homme de néandertal avait un goût prononcé pour l'esthétique et la beauté de ce qu'il créait. Nous sommes bien loin de la parure mythique réalisée en griffes d'ours pour notre célèbre Rahan.... L'homme de néandertal savait se parer de plumes, de coquillages, d'os, de griffes, de crocs et de serres qu'il pouvait également coloré avec des teintures à base de pigments rouge ou noir....