Jade

Après l'Ocanie et l'Extrème-Orient, je vous emmène aujourdh'ui découvrir une des pierres les plus belle à mon goût, une dont on entend souvent parlé et qui a une superbe couleur verte..... Je vous propose de découvrir le jade chinois....

Jade2

 

Le jade se présente sous la forme d'une pierre dure et translucide, d'un grain très fin, lisse et extrèmement serré, onctueuse à la vue et au toucher et dont les tons varient du blanc crème au vert olive foncé. Il peut également présenter une teinte ambre ou rougeâtre tirant sur le brun. La qualité la plus prisée, de couleur verte, est connue sous le nom de jade impérial. Elle provient de Birmanie. On trouve égaement le jade en Chine, dans le Sinkiang.

Les sages de l'Antiquité associaient au jade cinq vertus : charité, modestie, courage, justice et sagesse. A leurs yeux, le poli et le brillant du jade figuraient la vertu discrète d'humanité. Il était aussi l'image de la bonté, car doux et onctueux au toucher, tandis que sa dureté représentait la sureté et l'intelligence. Ses veines fines, serrées, en faisaient le symbole de la prudence et de la réserve, et ses angles qui ne coupent pas, bien que tranchants, figuraient la justice. Ne pouvant être chauffé ni altéré par un quelconque produit, il est incorruptible.

Jade3

 

En médecine chinoise traditionnelle, la poudre de jade est utilisée dans la confection de pilules destinées au traitement en profondeur des néphrites. Elle sert également dans certaines altérations de la bouche. Le jade permet la détente, la relaxation, soulage les reins, renforce l'énergie du coeur. Des plaques de jade posées sur le ventre passent pour favoriser l'accouchement.

Les bracelets de jade mettent en valeur la beauté, accroissent l'éveil des sens, les pendentifs d'oreilles sont réputés pour être favorables à l'appréciation de la musique, donc au développement des qualités artistiques. Le jade est également considéré comme un porte-bonheur.

Jade4

 

Le jade est une pierre particulièrement dure et difficile à travailler. Jadis, elle était dégrossie par éclats successifs, et c'est seulement au fur et à mesure des opérations et de l'évolution de ses contours que l'artisan décidait de la forme à donner au bloc de pierre. Prévue pour être taillée en énorme dragon, la pierre pouvait se retrouver découpée en perles, en disques ou en petites amulettes...

Depuis peu, le travail du jade s'effectue à l'aide de fraises à pointes de diamant, puis les parties récupérées sont ensuite polies sur des meules utilisant de la poudre de pierre.

Jadeïte

 

A cause de sa valeur, le jade suscite de nombreuses imitations qui ne possèdent pas ses propriétés ni sa dureté. La plus connue, la jadéïte, est généralement d'un vert sombre et peut-être rayé par le quartz, ce qui n'est pas le cas du vrai jade. Sa densité étant également moindre, il est facile de la réchauffer dans la main tandis que le jade restera froid. Il en est de même pour le jaspe qui, jaune-orangé, peut-être teinté chimiquement en vert pour ressembler au jade; Lui aussi raye le verre, mais ne peut rayer le quartz dont la dureté est similaire. La sardoine ou l'agate peuvent également être teintées pour imiter le jade. Une fois polies, leur éclat demeure brillant sans jamais avoir celui du véritable jade.

Saponite

 

Enfin, certains commerçants proposent sous la dénomination de jade de la saponite, sorte d'albâtre verte utilisée en Chine pour la confection sceaux. Cette pierre beaucoup plus tendre est facilement rayée par le cuivre ou le laiton.