youth in costumes PS 2_9Vous commencez à me connaître maintenant^^, vous savez ma passion pour tout ce qui touche les perles, les pierres précieuses, l'histoire de tout ces matériaux que j'utilise ou que j'admire pour la création de mes bijoux... Aujourd'hui, c'est l'histoire des perles en Europe Orientale que je vais vous conter...

 

Au cours des sièces, la culture des pays d'Europe Orientale a subi de nombreuses influences, aussi bien politiques avec les invasions ottomanes, de l'Empire Austro-Hongrois, de l'Union Soviétique, que commerciales en raison de leur situation géographique qui en faisait le passage obligé des échanges entre Europe et Asie. Cela explique sans doute en partie la longue survivance des costumes traditionnels, portés surtout dans la classe paysanne, de loin la plus importante, qui constitue un des rares éléments stables de l'histoire de ces régions.

 

costume polonaisEn Pologne, Roumanie, Hongrie, les semences de perles étaient brodés en motifs floraux mêlés de motifs géométriques très colorés, soit à points comptés, comme pour le point de croix par ailleurs largement utilisé pour orné les costumes, soit cousues sur du velours, plusieurs perles enfilées en une seule fois sur un long fil et fixées par des points à cheval, dissimulés entre les perles. Sur un même ouvrage, ces broderies de perles pouvaient être complétées de broderies au point de croix, de sequins, etc....

 

costume hongroisLe motif à broder était souvent dessiné sur le velours à l'aide d'une pâte faite de farine et d'eau, facile à faire disparaître une fois la broderie achevée. Les ceintures pour hommes, en velours ou en cuir, étaient également couvertes de perles. Alors que les tenues féminines ont toujours été enrichies de multiples broderies, celle des hommes sont restées plus sobres. les broderies se limitant au gousset de montre, à la ceinture et au ruban de chapeau. Ces activités artisanales, découragées pendant l'ère communiste, connaissent à présent un nouvel essor....

costume roumain